Reconfinement et immobilier, faisons le point

Reconfinement et immobilier, faisons le point

11/2020

Depuis fin octobre, un nouveau confinement a été imposé en France afin de faire face à la recrudescence du COVID-19. Toutefois les restrictions sont allégées par rapport à celles que nous avons pu connaître au printemps dernier. L'objectif : limiter la circulation du virus tout en préservant au maximum l'activité économique du pays. L'activité immobilière semble donc moins impacté par ce reconfinement. Faisons donc le point sur ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas.

Nous nous intéressons donc aujourd’hui aux conséquences de ce reconfinement sur le secteur de l’immobilier à court et moyen terme. Quelles activités sont encore autorisées ? Comment bien préparer la reprise ?

Mise à jour du 22 mars 2021 

Tout ce qu'il faut savoir sur le 3ème confinement >

Pendant le confinement, qui peut faire quoi ? 

Dérogation pour les déménagements 

Contrairement au premier confinement, les déménagements restent autorisés pour des raisons familiales ou professionnelles. Cela signifie que si vous aviez prévu un déménagement au cours du mois de novembre, vous pourrez toujours le faire. Vous devez toutefois bien vous munir de votre attestation de déplacement en cochant la case « motif familial impérieux ». En cas de contrôle il vous faudra également fournir un document justificatif comme un acte de vente ou un nouveau bail. 

Pour le jour du déménagement, vous ne pourrez toutefois pas faire appel à des amis pour vous aider. A savoir que les sociétés de déménagement restent ouvertes. 

Visites de logements proscrites  

Toutefois, les visites de logements restent interdites, comme ce fut le cas lors du premier confinement. Le ministère du logement a précisé que « seules les visites virtuelles seront possibles ». Si vous êtes donc à la recherche d’un bien à la location ou à l’achat, c’est donc le moment vous tourner vers les agences digitales. En effet, elles disposent d’outils digitaux qui vous permettront de visiter des biens virtuellement. Une bonne manière d’affiner ses critères de recherche et pourquoi pas, trouver le bien coup de cœur ! 

L’interdiction des visites immobilière s’applique pour les professionnels et les particuliers. Il est donc impossible de vous rendre chez des particuliers afin de visiter leur bien. 

Des agences ouvertes, mais sans clients

Les agences restent ouvertes pendant ce confinement. Effectivement les agents immobiliers ont encore beaucoup de travail, même si les visites sont interdites. Parmi les différentes missions, on retrouve :

  • Les visites auprès des clients. Les agents immobiliers peuvent encore se rendre chez leurs clients pour réaliser des estimations de biens, des photos, ou encore des vidéos pour préparer les visites virtuelles.
  • Les conseils auprès des futurs acquéreurs ou locataires. Les agents immobiliers peuvent effectuer des visites à distance et donc conseiller des futurs acquéreurs par mail, téléphone, ou encore mail. 

Des offices de notaires ouverts

Les offices de notaires restent ouverts mais doivent limiter au maximum les rendez-vous en présentiel. Dans la mesure du possible, toutes les démarches devront s’effectuer de manière dématérialisée, y compris les signatures permises grce à la procuration électronique.

Des AG de copropriété en visio ou à décaler

La loi prévoit un délai d’information de 15 jours pour modifier la tenue d’une assemblée générale de copropriété en présentiel à un mode en visioconférence. Les assemblées générales prévus entre la mise en place du confinement, jeudi 29 octobre minuit et les 15 jours suivants, devront donc être annulées. Les suivantes pourront se tenir en ligne, sous réserve d’avoir avertis les copropriétaires.  

Le gouvernement a également annoncé prolonger par une nouvelle ordonnance la prolongation de l’organisation des assemblées générales dématérialisés au 31 mars ou 30 juin 2020. 

Préparer la reprise 

Ce reconfinement peut également être l’opportunité de dégager du temps pour toutes les tches que vous repoussez habituellement. Pris dans la routine quotidienne, on reporte toujours les tches administratives. Alors autant s’en charger pendant ce mois de novembre confiné ! 

Préparation de son projet d'achat

Les banques ont également basculées en télé-travail. Les agences sont donc fermées au public, mais vous pouvez toujours contacter votre conseiller. Vous pourrez donc le contacter pour préparer votre demande en prêt immobilier. 

Et s’il est encore trop tôt pour un achat pour vous, le confinement peut être une opportunité afin de consolider votre dossier. Avec des sorties, des loisirs, des restaurants en moins, c’est autant de dépenses en moins. L’occasion donc d’épargner un peu plus. Depuis fin 2019, les banques sur demande du HSCF ont dû renforcer leur critère de sélection. Elles sont particulièrement attentives aux apports personnels de leurs clients. Le confinement, le moment donc de mettre davantage d’argent de côté.

Négociation des prêts immobiliers 

Avec des taux d’emprunt actuellement très bas, vous pourriez être intéressés par le rachat ou la renégociation de votre emprunt immobilier. Le confinement pourrait donc être un moment propice pour vous afin d’étudier les différentes options qui s’offrent à vous. Vous pourrez notamment obtenir des mensualités moins élevées. 

Réalisation des diagnostics ou des rénovations

Le BTP, un secteur de plus autorisé pour ce confinement ! Il est donc possible de mener des travaux de rénovation dans votre logement car les chantiers peuvent continuer, chez les particuliers également, en respectant tous les gestes barrières. 

Vous pouvez également faire réaliser les diagnostics immobiliers nécessaires pour la mise en vente ou la location de votre bien. Cela peut concerner les diagnostics de la performance énergétique, le plomb, l’amiante et l’électricité. Les artisans sont encore autorisés à travailler. Il vous faudra l’accueillir masqué et être dans une pièce différente lors de son travail.

A quoi s’attendre pour la reprise ? 

On peut à nouveau se demander quel sera l’impact de ce nouveau confinement sur le marché de l’immobilier.

A l’arrêt pendant près de deux mois, la reprise sur le marché de l’immobilier avait été particulièrement forte en juin. Avec un impact du confinement plus limité et une période généralement plus calme pour le secteur immobilier à l'automne, la reprise ne sera surement pas autant marquée qu’en juin. 

Du côté des banques, même si leurs critères d’accord de prêt se sont renforcés, les taux continuent de baisser. Le taux d’emprunt moyen était de 1,22% en septembre selon l’observatoire Crédit Logement CSA contre un pic à 1,29% en juin 2020. Reste donc à voir comment le marché réagit à ce reconfinement.

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.