5 conseils pour négocier son taux de crédit immobilier

5 conseils pour négocier son taux de crédit immobilier

10/2020

Aujourd’hui avec des taux de crédit très bas, de nombreux emprunteurs souhaitent renégocier leurs prêts immobiliers. En effet si vous avez conclu votre contrat il y a quelques années, votre taux doit certainement être de 4% ou 5%. Or aujourd'hui, les taux avoisinent les 1 à 2%. Ainsi en renégociant votre prêt en 2021, vous pourrez réaliser d’importantes économies. On vous donne donc 5 conseils indispensables pour parfaire votre re-négociation de prêt. 

1 - Choisissez le bon moment

Légalement il est possible de négocier son prêt plusieurs fois tout au long de la durée de vie de l'emprunt. Toutefois dans les faits, votre banque sera plutôt réticente à vous accorder une seconde négociation. Donc autant choisir le bon moment pour la première négociation. 

Pour rappel, vos premières mensualités à payer sont constituées d'une part importante d'intérêts à payer. Après quelques années, le capital restant dû représente l’essentiel des mensualités et les intérêts sont minimes. Ainsi il ne sert à rien de renégocier votre prêt lorsque vos intérêts représentent une très faible part de vos mensualités. 

De ce fait, il est intéressant de renégocier son crédit lorsque vos intérêts sont encore importants dans vos mensualités, généralement au cours du premier tiers de la durée de vie du prêt

N’hésitez pas à consulter le détail de votre échéancier afin de connaître la part du capital et des intérêts dans vos mensualités. Il s’agit d’un document de référence pour la renégociation d’un crédit immobilier.

2 - Rendez votre dossier attractif 

En rendant votre dossier très attractif, la banque aura de bonnes raisons d’accepter une baisse de taux. Ainsi, les situations professionnelles stables comme un CDI ou un poste de fonctionnaire sont favorisées. Vous devez également démontrer une bonne gestion de vos finances sur le long-terme. Évitez autant que possible les découverts par exemple. Et si vous disposez de placements de produits et/ou assurances, n’hésitez pas à en faire part.

3 - Obtenez un taux d’un point inférieur minimum

Il n’y a pas de doute, la renégociation d’un crédit doit aboutir à des économies substantielles. Pour cela, il faut que vous obteniez un taux de crédit d’au moins un point inférieur à votre taux actuel. Une telle diminution vous permettra de compenser les frais liés à la renégociation. 

Vous pouvez également vous aider d'un simulateur de prêt en ligne afin de calculer les économies que vous pourriez obtenir avec un nouveau taux.

4 - Faites jouer la concurrence entre les établissements bancaires

Pour rappel, la renégociation d’un prêt est bien différente du rachat de crédit. On vous explique la différence tout de suite :

  • Une renégociation d’un prêt s’effectue au sein de votre établissement bancaire et vous permet d’obtenir des conditions plus avantageuses sur votre prêt existant.
  • Un rachat de prêt est la contraction d’un nouveau prêt au sein d’un autre établissement bancaire à des conditions plus avantageuses et permettant de rembourser l’ancien prêt.

Afin d’obtenir le taux de crédit le plus avantageux, rencontrez différentes banques et faites leur part de votre volonté de négociation. La concurrence entre les banques est très importante, surtout à une période où leurs bénéfices sont très faibles. Les établissements bancaires seront généralement séduits par l'idée de gagner de nouveaux clients, d'autant plus si votre dossier est excellent!

Passer par un courtier peut s'avérer être une bonne option pour la négociation. Meilleur connaisseur du marché, il sera vous obtenir les meilleures offres bancaires.

5 - Prenez en considération les frais supplémentaires

Avant toute renégociation, il est également impératif de prendre en considération les frais additionnels que vous pourriez avoir. 

Si vous négociez avec votre banquier, celui-ci pourra vous accorder une réduction de ces coûts. Toutefois si vous vous rendez dans un autre établissement bancaire, vous devrez vous acquitter de divers frais. Parmi eux : 

  • Des frais de dossier. En général la banque vous proposera un forfait de 150€ ou une somme équivalente à 1% du montant du capital restant dû
  • Des frais de garantie. Selon la garantie choisie, vos frais varieront entre 0 et 5% du capital. 
  • Des pénalités de remboursement. Ces pénalités sont toutefois nulles dans le cas d’un changement de lieu de travail, un décès ou une cessation non volontaire de l’activité professionnelle.

L’ensemble peut atteindre jusqu’à 4,5% du montant du prêt ! De quoi faire réfléchir avant de se lancer dans une renégociation. 

Se lancer dans une renégociation de prêt mérite donc réflexion mais n'est pas compliqué. La procédure reste effectivement assez simple. En effet, une fois toutes les conditions négociées avec votre banque, vous devrez signer un avenant au contrat initial. Vous recevrez également un nouveau plan d’amortissement. A réception du contrat, vous disposerez d’un délai de réflexion de 10 jours francs pour accepter l’offre. Les nouvelles conditions s’appliqueront immédiatement le mois suivant la renégociation ou le rachat. 

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.