Le renouveau des résidences secondaires

Le renouveau des résidences secondaires

10/2020

Depuis l’annonce du déconfinement en mai dernier, le marché de l’immobilier a pris un nouveau souffle. L’activité reprend petit à petit depuis juin, les demandes d’achat reviennent sonner à la porte des agences et des particuliers. Cependant, cette demande évolue et met en lumière l'attrait soudain pour les résidences secondaires.

Des habitudes chamboulées par la crise

Les derniers mois ont bousculé le quotidien des Français. Nombre d’entre eux s’accordent pour dire que les mois de confinement ont, ou auraient été, bien plus agréables loin des centre-villes. Avec cette crise qui perdure, repenser la façon dont nous vivons, travaillons et passons notre temps libre est au cœur des discussions et les Français en sont bien conscients. Trouver un bien en adéquation avec ce nouveau mode de vie devient donc une priorité. Mais alors quels critères ces nouveaux biens doivent-ils remplir ? Deux éléments majeurs viennent particulièrement influencer la recherche immobilière des Français : l’implantation grandissante du télétravail et l’impossibilité de voyager loin. Il leur faut ainsi trouver un bien où pouvoir se ressourcer (avec balcon, terrasse ou jardin) sans pour autant partir trop loin : une résidence secondaire donc.

Une résidence secondaire oui, mais où et à quel prix ?

Une récente étude réalisée par les notaires bretons montre qu’un quart de la demande immobilière depuis mai 2020 concerne les résidences secondaires.

Qui ?

Longtemps délaissées car jugées trop coûteuses et peu adaptées au nouveau mode de vie des Français, les résidences secondaires sont désormais recherchées non seulement par les quarantenaires et plus mais également par les plus jeunes. 11% des intéressés serait d’ailleurs gés de moins de 30 ans.

Où ?

Les secteurs les plus prisés sont le golfe du Morbihan, la côte basque ou encore le bassin d’Arcachon mais la demande est également présente en Normandie, dans le Languedoc Roussillon ou en Provence.

24% des demandeurs sont toujours locataires de leur résidence principale. Il est donc important pour eux de trouver un bien suffisamment proche de leur domicile afin de faciliter l’accès pour les week-ends, vacances, ou semaines de télétravail. Les Franciliens par exemple, auront tendance à favoriser les villes situées à moins de deux heures en train de Paris comme Tours, Orléans ou Reims.

D’autres, bien sur, préfèrent disposer d’une résidence secondaire plus éloignée afin de profiter davantage de la sensation de dépaysement, peu importe le temps de trajet nécessaire pour s’y rendre. C’est pourquoi, les recherches à proximité des grandes métropoles comme Rennes, Lyon, Toulouse, Marseille et Bordeaux sont également en forte croissance.

Et pour quel budget ?

Résidence secondaire ou principale, investir à Saint Tropez ou dans le Morbihan ne reviendra pas au même prix. Cependant l’effet de la crise sur le marché semble avoir maintenu un niveau de prix relativement stable, permettant ainsi à chaque budget de trouver le projet idéal. Un récent sondage montre que 30% des répondants alloueraient un budget allant jusqu'à 200 000€ pour un tel projet, l'équivalent d'une transaction immobilière moyenne en France. Pour de tels biens, les prix oscillent entre 2 000€ du m2 à 14 000€ du m2 pour des régions comme Saint Tropez. Ainsi, comme pour tout projet immobilier, on vous conseille de bien vous renseigner et de comparer les biens entre eux afin de vous assurer que vous payerez la résidence secondaire de vos rêves au juste prix.

Faites vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.