Le marché ancien grand gagnant de la crise actuelle

Le marché ancien grand gagnant de la crise actuelle

12/2020

Malgré la crise sanitaire, le marché immobilier semble se maintenir. Entre les deux périodes de confinement, les Français ont manifesté leur envie de mener à bien leurs projets immobiliers. De plus, durant cette période de reconfinement, on constate que beaucoup d'entre eux continuent de faire vivre et avancer leurs projets.

Toutefois, les attentes des Français ont évolué. Le marché ancien, grand gagnant de la crise actuelle, reflète ce changement de cap. En effet, les Français ont notamment envie de changer d'air, et cela se ressent sur les prix des biens anciens qui se trouvent tirés vers le haut. Gros plan sur ce phénomène qui résulte tout droit de la crise du Covid-19.

Le marché ancien grand gagnant de la crise du Covid-19 grà¢ce aux effets du confinement

Avant le premier confinement, beaucoup de Français avaient déjà un projet immobilier en tête. Cependant, ces plusieurs semaines passées reclus chez nous ont fait mà»rir une nouvelle idée chez certains. Ainsi, beaucoup de Franciliens notamment se sont mis en tête de changer de vie et de déménager au vert.

Ces nouvelles aspirations se traduisent de différentes manières. En effet, sans parler d'aller poser ses valises à l'autre bout de la France, beaucoup de Franciliens en mal de grand air ont à présent pour objectif d'acquérir un appartement avec balcon ou une maison avec jardin. Ces biens-ci en particulier ont vu leur prix augmenter d'1% entre juin et septembre.

Ainsi, le marché ancien, grand gagnant de la crise actuelle, séduit grà¢ce à son parc de biens avec balcon ou jardin. Immédiatement disponibles, ces biens anciens sont très demandés par les Franciliens qui ne supportent plus de se sentir comme murés chez eux.

Par ailleurs, on remarque que c'est en région parisienne que la vente de ce type de biens progresse le plus. Les surfaces plus importantes et les extérieurs des logements de banlieue contrastent avec les intérieurs souvent étroits des logements parisiens. De manière générale, les centres sont à présent quelque peu délaissés. Certains vont même jusqu'à se ruer sur les villes moyennes ou à acquérir une résidence secondaire à moins d'une heure de chez eux.

Les ménages empruntent pour acquérir des biens anciens tandis que l'offre recule

La crise sanitaire a eu un effet à double-tranchant sur le budget des ménages. En effet, certains ont moins consommé que d'ordinaire et ont donc pu faire des économies. A l'inverse, d'autres ont été soumis à de rudes épreuves. Ils ont subi de lourdes pertes en raison de la mise à l'arrêt de leur activité.

Malgré cela, les Français continuent à profiter des taux bas de crédit pour emprunter afin de réaliser leur projet d'achat. Toutefois, l'offre, quant à elle, se fait de plus en plus rare. Les propriétaires de biens anciens avec jardin ou balcon ne sont pas nécessairement décidés à vendre. En effet, ils ont bien compris quelle était la valeur ajoutée de ces éléments pour leur propre qualité de vie.

Cette tension sur le marché des biens anciens a pour effet de maintenir les prix. Enfin, même si le bà¢timent peut continuer son activité, le retard pris par de nombreux chantiers joue également en la faveur du marché de l'ancien.

Faites vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.