La hausse du chômage, un risque pour le marché immobilier

La hausse du chômage, un risque pour le marché immobilier

05/2020

Depuis le début du déconfinement, de nombreux grands groupes industriels ont annoncé des plans massifs de licenciements. Pôle Emploi a enregistré une hausse du chômage de plus de 22% sur le mois d’avril. Cette hausse correspond à environ 843 000 nouveaux inscrits au chômage.

Une telle hausse du chômage devrait avoir un impact sur la capacité des ménages à investir dans un bien immobilier. De nombreux ménages pourraient alors être contraints de reporter leur achat immobilier.

Les Français ont actuellement plus peur de l'impact économique du Covid-19 que de l'épidémie en elle-même. Les résultats d'un sondage mené par l'IFOP sont très parlant ! La part de Français plus inquiets par la crise que par l'épidémie est passée de 58% le 6 mai à 79% aujourd'hui.

Le marché immobilier est un marché qui nécessite de la confiance, qu'en déduire alors compte tenu de cette inquiétude croissante ?

Aujourd’hui, chez Liberkeys, on décrypte les dernières données sur le chômage en essayant de comprendre leur impact sur le marché immobilier.

Une hausse du chômage qui pese négativement sur les revenus des ménages

Durant cette crise, l’Etat a mis en place de nombreuses mesures afin de soutenir l’activité. Malgré cela, l’impact sur l'économie s’annonce conséquent.  Les effets sur certains secteurs et corps de métiers ne s'est pas fait attendre.

Comme l’expliquait le ministère du travail, la hausse du chômage n’est pour le moment pas liée à des licenciements. Le chômage augmente dans le contexte actuel car les entreprises n’embauchent plus. Les grandes vagues de licenciement annoncées n'ont pas encore eu lieu et ne sont pas donc pas encore comptabilisées. Le taux de chômage devrait donc continuer d'augmenter dans les prochains mois.

Avec 800 000 nouveaux demandeurs d'emploi, l’accès au crédit devrait donc se restreindre pour de nombreux ménages.

Un accès au crédit limité

L’augmentation du chômage aura obligatoirement un impact sur le nombre de crédits accordés. Face à cette baisse de revenus, de nombreux ménages ne seront plus en capacité de demander des emprunts immobiliers et devraient donc reporter leur achat dans les prochains mois.

De plus comme l'expliquait Sandrine Allonier, porte-parole du courtier VousFinancer, depuis la réouverture des agences bancaires une augmentation des refus de prêt s’observe. Celle-ci n’est cependant pas uniquement liée aux circonstances actuelles. La mise en application de nouvelles réglementations restrictives pèse négativement sur le taux de crédit accordés.

Le marché immobilier semble, pour le moment, épargné par la crise

Au vu de la situation actuelle, hormis certains marchés de niche comme le marché premium parisien, une baisse des transactions devrait s’opérer.

Toutefois, comme l’expliquait cet article, l’impact sur les prix n'a pas encore vraiment eu lieu. Le premier trimestre 2020 marque en effet une augmentation des prix des appartements anciens à Paris de 8% par rapport au premier trimestre de 2019. La tendance s'inversera peut-être durant le deuxième trimestre de 2020, toutefois pas de raison d'être alarmiste !

Malgré une forte baisse des transactions, la baisse des prix pour les mois à venir devrait se situer autour de 5 à 10% dans la plupart des grandes villes françaises. Cette baisse, certes importante, est loin de certaines estimations bien plus pessimistes.

Concernant les zones plus reculées, de nombreuses interrogations pèsent toujours sur l'évolution des prix. Les chiffres devraient fortement variés d'une région à l'autre.

Toutefois, dernière nouvelle rassurante avant de vous quitter ! Le baromètre SeLoger a indiqué qu'aucune des 30 plus grandes villes de France n’a connu de baisse de prix au mois d'avril 2020.

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.