Passoires thermiques : quels sont les départements les plus concernés ?

Passoires thermiques : quels sont les départements les plus concernés ?

09/2020

La loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015 a fixé comme objectif un parc immobilier français entièrement rénové selon les normes Btiments Basse Consommation d’ici 2050. Or seulement 6,6% des résidences principales françaises sont étiquetées A ou B du DPE. La lutte contre les passoires thermiques est donc le défi des prochaines décennies, certains départements sont d’ailleurs davantage concernés. On fait justement le point aujourd’hui sur la carte de la France.

Mesures en faveur de la transition écologique 

Dans le plan de relance présenté jeudi, le Premier Ministre a annoncé des aides en faveur de la transition écologique. En particulier, 6,7 milliards d’euros seront consacrés à la rénovation énergétique des btiments, dont 2 milliards d’euros seront attribués au dispositif MaPrimeRénov’. 

L’accès à la Prime Rénov étendue

Cette prime, lancée en janvier dernier, était destinée aux foyers les plus modestes. Elle devait remplacer petit à petit le crédit d’impôt pour la transition énergétique (le CITE). Désormais la prime Rénov sera accessible à tous les particuliers à compter de janvier 2021. La ministre de la Transition énergétique, Barbara Pompili, est satisfaite par la simplicité de cette nouvelle mesure et des conséquences positives des rénovations massives en termes d’environnement et d’emplois. « Tout le monde peut avoir accès à MaPrimeRénov' sachant qu'en plus ceux qui ont un peu plus de moyens vont mettre aussi un peu plus dans la rénovation des btiments. Puisque, aujourd'hui, ça représente une bonne partie des travaux possibles. Et comme on veut massivement qu'il y ait de la rénovation écologique, massivement augmenter l'efficacité, il faut aussi qu'on aille là où il va y avoir une quantité de travaux qui vont pouvoir être faits. »

Lutter contre les passoires thermiques 

Cette aide semble tomber à pic ! Le service des données et études statistiques (SDES) du commissariat général du développement durable vient en effet de publier une étude sur le parc de logements français par classe de consommation énergétique. Ainsi sur un total de 29 millions de résidences principales en France, 4,8 millions sont considérés comme très énergivores. Près de 17% du parc immobilier est donc étiquetés F ou G du DPE!

passoires thermiques

Mais la SDES note que des disparités importantes existent selon les départements. Les départements ruraux ou montagneux enregistrent un nombre de logements très énergivores élevés. Le climat plus froid augmente en effet les besoins en chauffage.

passoires thermiques

Le Cantal fait donc figure de mauvais élève avec 47% de passoires thermiques. La Creuse (44%), la Nièvre (41%) et la Haute-Loire (37%) complètent le bas de tableau. A l’inverse, les Pyrénées-Atlantiques comptent seulement 6% de logements énergivores, le Gard et le Var 7%. Les territoires méditerranéens comme les Bouches-du-Rhône, les Alpes Maritimes et l’Hérault, favorisés par un climat doux, ont seulement 8% de leur parc immobilier classé comme passoires thermiques.

Pour information, ce modèle est développé uniquement pour la France continentale, à l’exclusion des départements ultramarins et de la Corse.

Les départements montagneux ou ruraux vont donc dans les prochains mois et années davantage bénéficier des aides gouvernementales du plan de relance.

Faites vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.