New-York : un marché immobilier en berne

New-York : un marché immobilier en berne

02/2020

Incroyable mais vrai, les prix de l'immobilier à New-York dans certains quartiers ont baissé de près de 20 % en l'espace de 6 ans. Cette baisse si spectaculaire paraît presque irréelle ! Comment New-York, une des villes les plus en vogue à travers le monde, peut enregistrer de telles baisses sur le marché immobilier ?

Les causes de cette baisse des prix sont diverses et variées. Aujourd'hui, chez Liberkeys on vous explique tout ça.

Une augmentation des prix déconnectée de la réalité

Après des années de spéculation et d’envolée des prix dans les quartiers les plus exclusifs de la Big Apple, la tendance s’inverse.

Le ralentissement de l’économie chinoise et les faibles prix du pétrole ont refroidi certaines grandes fortunes dans leur achat. Les biens ultra-luxueux dotés de piscine, de conciergerie privée sont nombreux sur le marché new-yorkais. La demande pour ces biens est dorénavant en net déclin, entraînant par conséquent une baisse des prix.

De nombreux biens ne trouvant pas acquéreurs voient ainsi leurs prix chuter, et parfois de plusieurs millions de dollars ! C’est notamment le cas de l’appartement de la star américaine Jennifer Lawrence. Son appartement, un bien de 370 m2 mis en vente à 15,6 millions de dollars est dorénavant affiché en agence à 12 millions de dollars. Pour les curieux ou possibles futures acquéreurs, cliquez ici pour découvrir ce bien d'exception.

Comme l'expliquait un expert du marché immobilier new-yorkais, il existe déjà près d'une centaine de biens similaires et dans la même tranche de prix à la vente sur le marché.

D'autres explications viennent se greffer pour expliquer le déclin des prix. En effet, de nombreuses interrogations planent autour de la fiscalité avec les nouvelles élections à venir aux Etats-Unis, certains investisseurs sont donc frileux pour le moment.

Les baisses sur le marché new-yorkais

Les biens immobiliers de très haut standing à New-York ont beaucoup de mal à trouver preneur. Avec une demande en pleine décroissance, les prix sont revus à la baisse. Ainsi, les prix à Manhattan chutent d’environ 4 % chaque année depuis 6 ans. Dans le quartier, les biens restent en moyenne 96 jours sur le marché avant de trouver un acquéreur, soit 10 jours de plus que l’année passée.

Sacrée différence alors que dans le même temps des appartements à Paris à plusieurs millions d’euros trouvent preneurs en moins de 72 heures.

Les deux quartiers les plus chers de la ville demeurent Tribeca et SoHo. Le prix moyen d’un bien dans ces quartiers s’élève à 2,6 millions de dollars. Ces quartiers semblent moins affectés par ce phénomène.

Le très haut standing en baisse à New-York

Attention, ce n’est pas l’ensemble du marché immobilier de New-York qui est en mauvaise posture. En effet, c’est avant tout le segment du très haut standing qui est touché. Les biens ne trouvant pas preneur sont des biens ultra luxueux. La fourchette de prix dépasse souvent les 10 millions de dollars pour ces biens...

Après la crise, beaucoup de promoteurs se sont placés sur le créneau de l'hyper luxe. Ils ont alors proposé des biens très prestigieux destinés à une poignée de clients à travers le monde.

Cuisinier particulier et salle de sport ne sont que quelques exemples des commodités disponibles dans ces biens. C'est pour ces raisons que les prix pour certains de ces biens s'affolent. Les prix au m2 dépassent parfois les 40 000 dollars... Toutefois ces envolées semblent de plus en plus rares.

Faites vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.