La difficulté des jeunes à se loger à Paris

La difficulté des jeunes à se loger à Paris

11/2020

Ce n'est un secret pour personne : se loger à Paris, c'est difficile. Mais la difficulté des jeunes à se loger dans la capitale est particulièrement frappante. En effet, face aux exigences des agences, ils s'organisent et trouvent des subterfuges. Même en ayant un salaire plus que correct, les jeunes actifs ont encore plus de mal à se loger que les étudiants. Gros plan sur ce véritable parcours du combattant.

Loyers qui flambent, méfiance des propriétaires, exigences des agences... Découvrez l'ampleur de la difficulté des jeunes à se loger à Paris.

Une méfiance démesurée vis-à-vis des jeunes actifs

C'est un fait, les propriétaires-bailleurs de Paris ne font pas confiance aux jeunes actifs. En règle générale, il en va de même pour les agences immobilières. Depuis quelques années, les prix de l'immobilier parisien ont flambé.

De ce fait, la course au logement est de plus en plus soutenue. Sans même mentionner les discriminations raciales, il se trouve que les jeunes actifs sont souvent écartés. Pourtant, souvent, leurs revenus sont suffisants. A bientôt 30 ans et avec un bon revenu, il n'est pas rare qu'on leur demande encore un garant.

Les agences vont souvent jusqu'à conseiller aux bailleurs de prendre une garantie de loyer impayé. Cette garantie oblige le locataire à gagner au moins 3 fois le prix du loyer. La quasi-totalité des propriétaires-bailleurs souscrivent. Et en attendant de pouvoir remplir tous ces critères, le parc social, de son côté, n'a quasiment aucun disponibilité avant des mois.

La difficulté des jeunes à se loger les poussent à adopter des comportements malhonnêtes

Face aux demandes des bailleurs, les jeunes actifs ont recours à la triche pour obtenir un logement. En effet, beaucoup d'entre eux font de fausses déclarations. Certains se font passer pour des étudiants, d'autres modifient leur fiche de paye.

Ces pratiques sont tellement courantes que certaines entreprises proposent un service dédié. Pourtant, le faux et usage de faux est sévèrement puni par la loi. En réalité, selon PAP, un peu plus de la moitié des bailleurs seulement vérifient les documents en question.

Faire annuler un bail pour cause de fraude est plus difficile qu'il n'y paraît. Le bailleur doit apporter des preuves de la fraude. Or, obtenir les originaux des documents bancaires du locataire est très difficile.

Des sociétés spécialisées sont à même d'analyser les faux dossiers.. En revanche, les autorités de justice ne prêtent que peu d'attention aux faux dossiers locatifs.

L'obsession du rendement et la peur des impayés augmentent la difficulté des jeunes à se loger

Ce sont justement les procédures judiciaires fastidieuses et longues qui terrifient les bailleurs. Beaucoup d'entre eux ont peur de ne pas pouvoir expulser les mauvais payeurs. Les tentatives étatiques pour éradiquer ce problème ont jusqu'à maintenant toutes tourné court.

Le marché de la location à Paris connaît un cercle vicieux. En effet, Paris est la zone tendue par excellence. Les petites surfaces, où le mètre carré se loue plus cher, sont très prisées.

D'un autre côté, l'actualité du marché du travail met de plus en plus de jeunes face à des difficultés financières. Or, de nombreux propriétaires-bailleurs parisiens formulent des demandes abusives. Certains n'hésitent pas à exiger des garants, plusieurs mois de dépôt de garantie, ou même des revenus 4 fois supérieurs au montant du loyer.

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.