Chasseur d'appartement, qu'est-ce que c'est ?

05/2020

Chasseur d'appartement, qu'est-ce que c'est ?

Qui n’a jamais entendu parler de l’émission de télévision « Chasseurs d’appart’ » présentée par Stéphane Plaza sur M6 ? Devenue tendance en France au début des années 2000, l’activité de chasseur d’appartement (ou chasseur immobilier) constitue aujourd’hui un métier à part entière. De fait, la loi Hoguet réglemente la profession. Que vous soyez un particulier ou un professionnel, que vous souhaitiez acheter ou louer une maison, un appartement ou même des locaux professionnels, vous pouvez faire appel aux services d’un chasseur immobilier. 

Ses missions sont diverses mais elles ont toutes un point commun : la satisfaction des attentes du client. Il s’agit pour le chasseur de recueillir les attentes de la part de ses clients, d’étudier le marché immobilier, de leur présenter les biens qui leur correspondent, tout cela en accompagnant le client, de la recherche à la vente finale en passant par la négociation. 

Attention : le chasseur d'appartement n’est pas (toujours) un agent immobilier, et inversement !

Bien qu’ils soient parfois confondus, le chasseur d’appartement est à distinguer de l’agent immobilier. Bien que le premier puisse être également agent s’il dispose de la carte d’agent immobilier, il faut savoir qu’un chasseur qui est également agent pourrait être globalement moins objectif qu’un chasseur dont le seul but est de satisfaire le client. En effet, le chasseur dispose d’un mandat de recherche pour le compte d’un acheteur. A l'inverse, un agent immobilier détient plutôt un mandat de vente pour le compte d’un vendeur.

Quelles sont les missions d’un chasseur d'appartement ?

Sa mission est de jouer le rôle d’intermédiaire entre un acquéreur potentiel et un possible vendeur, dans le but de conclure une transaction immobilière. Le chasseur d’appartement est naturellement engagé par un potentiel acheteur. En général, le chasseur requiert un mandat de recherche exclusif, au titre d’un travail de qualité et d’un réel accompagnement du client. Attention toutefois à bien saisir les implications : seul le chasseur est alors habilité à chercher et trouver un logement pour l’acheteur. Celui-ci ne peut plus chercher un logement par lui-même ou faire appel à un autre expert immobilier.

Les missions du chasseur immobilier sont variées. Voici ci-dessous les étapes du processus suivi par un chasseur.

Identification des attentes

Tout d’abord, lorsqu'un client l'engage, il cherche à identifier très précisément les attentes de celui-ci. Il définit des critères très précis, pour une meilleure efficacité. Il s’agit entre autres des critères indispensables ou au contraire éliminatoires. Par exemple, le client définit son budget, le type de bien recherché, sa localisation, sa surface, etc. 

De plus, le chasseur peut ainsi vérifier que les attentes du client sont réalistes. En fonction des critères de recherche, il peut d’ores-et-déjà suggérer au client des zones de recherche ou une idée de budget nécessaire, du fait de ses connaissances et compétences professionnelles, et de son expérience.

Prospection (recherche)

Puis vient le temps de la prospection. C’est-à-dire que le chasseur immobilier étudie les opportunités du marché immobilier par rapport aux demandes formulées par l’acheteur.

Pré-sélection des biens et visites

Ensuite, il sélectionne les annonces les plus pertinentes. Il effectue alors des visites et fait un compte-rendu de chacune d’entre elles à l’acheteur. Dès lors, ce dernier est en mesure de faire une sélection supplémentaire afin de ne visiter que les appartements ou maisons qui semblent lui correspondre le plus. A noter que certains chasseurs ne font pas de visites et privilégient les appels téléphoniques. Ceci dans un souci de réduire les coûts.

Bien entendu, le chasseur immobilier est en contact régulier avec son client afin de le tenir informé de l’avancement de ses recherches. 

Accompagnement du client

La mission du chasseur immobilier ne s’arrête pas à la recherche. En effet, il assiste également son client tout au long du processus d’approche du vendeur et de négociation. Le chasseur immobilier n’est pas simplement un chasseur, c’est aussi un conseiller. Il est donc parfaitement qualifié pour accompagner le client de la négociation à la signature de l’acte de vente (ou bail) en passant par l’éventuelle constitution d’avant-contrats. Pour davantage d’information sur les avant-contrats que sont la promesse et le compromis de vente, rendez-vous ici et ici.

Les obligations légales du chasseur d’appartement

Le chasseur d’appartement doit répondre à des obligations légales dictées par la loi N°70-9 du 2 janvier 1970 (loi Hoguet). Ainsi, tout acheteur intéressé par les services d’un chasseur devrait également porter son attention sur certains éléments. On vous les détaille maintenant. 

Fait essentiel, le chasseur doit être en mesure de présenter sa carte professionnelle de transaction immobilière. Cette carte « T » est délivrée par la préfecture de police ou la Chambre de Commerce et d’Industrie. Cette carte est la preuve que la personne qui se dit chasseur immobilier l’est effectivement. Attention aux faux chasseurs !

Autre élément très important, l’article 1 de la loi Hoguet énonce qu’un chasseur doit disposer obligatoirement d’un mandat de recherche (souvent exclusif) accordé par le client pour pouvoir rechercher en son nom. En particulier, le mandat doit faire état des identités de chacune des parties (l’acheteur et le chasseur) et de la volonté de l’acheteur de déléguer à une seule et même personne le droit de recherche. Le client doit également disposer du barème de rémunération précis du chasseur. 

Enfin, le chasseur doit souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle.

Pourquoi faire appel à un chasseur d’appartement ? 

La recherche a certains inconvénients, un chasseur vous en débarrasse !

Il peut être compliqué de trouver le logement qui correspond le mieux à nos attentes. Parfois, l’offre est tellement importante et diversifiée que l’on s’y perd. Souvent, le marché est tendu, à l’image de celui de Paris. Dès lors, il s’agit de passer un certain temps à consulter les dernières annonces, à appeler les vendeurs voire les relancer, organiser des visites. Des visites qui souvent s’avèrent être une perte de temps. Jusqu’au jour où l’on tombe sur le bien qui nous convient, bien entendu. Mais d’ici là, l’acheteur passe et perd beaucoup de temps dans sa recherche. De plus, il faut faire preuve d’une grande réactivité pour dénicher avant tout le monde le bien recherché. C’est là qu’intervient le chasseur immobilier, qui débarrasse l’acheteur de toutes ces activités chronophages.

Il est donc tout à fait pertinent de faire appel à un chasseur d’appartement pour les personnes peu disponibles, les personnes qui doivent acheter rapidement ou tout simplement celles qui n’habitent pas sur place. Dans ce dernier cas, les services d’un chasseur immobilier vous éviteront un certain nombre d’allers-retours pas forcément utiles !

La possibilité d’obtenir une réduction du prix d’achat

Autre avantage non-négligeable, le chasseur immobilier est à vos côtés pour négocier afin d’obtenir une réduction du prix d’achat. Ses compétences en négociation ne sont plus à prouver, c’est un professionnel ! Attention toutefois à ne pas avoir des attentes trop élevées, les chasseurs ne peuvent pas non plus faire des miracles en matière de négociation sur des marchés tendus comme sur les marchés parisien et lyonnais par exemple.

Une prospection plus approfondie

De plus, un chasseur immobilier pourra prospecter des vendeurs auxquels l’acheteur n’aurait pas forcément pensé. Rappelons en effet que c’est un professionnel, il connaît toutes les sources d’opportunités. Il s’agit bien entendu des annonces sur internet ou des annonces en agence immobilière. Mais il s’agit également des notaires ou encore des marchands de bien ! Sans parler du réseau que le chasseur développe au fil de sa carrière.

L’un des avantages majeurs de passer par un chasseur immobilier consiste en un meilleur accès à un bien situé « off market » ou sur un « marché caché ». Concrètement, il s’agit des vendeurs qui ne communiquent pas leur offre sur les sites ou dans les journaux spécialisés. Il peut s'agir d'un vendeur qui passe par une agence mais qui souhaite restreindre l’accès de l’offre à un cercle réduit de personnes. Cela peut également être un particulier qui ne souhaite informer de sa vente que ses proches, par exemple. Un chasseur est ainsi plus à même de dénicher des offres de cette nature, du fait de son réseau et de son profil. 

Un souci d’objectivité

En outre, un chasseur immobilier saura faire preuve d’objectivité dans la recherche du bien qui correspond le plus aux critères de recherche exprimés par le client. Son seul objectif est en effet de satisfaire le client. 

Finalement, faire appel à un chasseur d’appartement constitue un gain de temps et d’efficacité. En effet, c’est un professionnel, c’est-à-dire qu’il a fait de cette activité son métier. Il sait comment accompagner et conseiller ses clients, à chaque étape du processus de recherche et d’acquisition d’un bien immobilier, de la recherche à l’acte de vente en passant par la négociation. L’acheteur dispose alors d’une aide précieuse, en particulier dans le cadre de la rédaction et/ou de la relecture des contrats. Véritable gain de temps du fait de déplacements inutiles réduits, c’est aussi un potentiel gain d’argent. Certes, l'acheteur rémunère le chasseur, mais en faisant appel à ses services, l'acheteur va à l’essentiel et optimise son budget. 

A ce propos, comment est déterminée la rémunération d’un chasseur d'appartement ?

Il faut savoir qu’un chasseur immobilier ne peut être rémunéré qu’au succès de sa mission, c’est-à-dire qu’une fois que son client décide de signer l’acte de vente chez le notaire. Le chasseur doit également veiller à ce que toutes les conditions suspensives aient été levées. Les frais d’étude ou frais de recherche sont interdits par l’article 6 de la loi Hoguet (1970). D’un autre côté, le chasseur exige généralement un mandat exclusif de recherche de la part du client. C’est donc une véritable relation de confiance qui s’établit entre un chasseur et son client. Et ce dès les premiers instants. 

En général, un chasseur immobilier coûte entre 2 et 5% du prix du bien acheté. A cela il convient d’ajouter un certain pourcentage de la baisse de prix négociée. Celui-ci peut fortement varier d’un chasseur à l’autre, entre 10 et 40% notamment. Ainsi, engager un chasseur immobilier constitue certes des économies de temps et un gain en efficacité, mais l’économie d’argent est à relativiser, à étudier au cas par cas. Un certain nombre d’acquéreurs potentiels dispose d’un budget trop limité pour accéder à ces services.  

Conclusion

Ainsi, il peut être utile de faire appel à un chasseur immobilier lorsque la recherche coûte trop cher ou demande trop de temps. Mais plus que cela, le chasseur offre également ses services en matière de conseils et d’expertise dans le domaine immobilier, en particulier lors de la négociation. Professionnel et objectif, un chasseur d’appartement pratique un métier réglementé. En particulier, la rémunération n'est effective qu'après accomplissement de sa mission. C’est-à-dire lorsque son client décide d’acheter le bien proposé.

Articles populaires

Besoin d'accompagnement ?
Agence immobilière à frais fixes de 4 990€, Liberkeys est notée 4,9 / 5 sur +1000 avis.
Merci pour votre confiance, un expert Liberkeys vous recontactera dans les plus brefs délai.
Oups ! Votre formulaire a rencontré une erreur. Veuillez réessayer.
Découvrir nos offresDécouvrir nos offres

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.