Visite de courtoisie : tout savoir sur l'ultime visite avant achat

Visite de courtoisie : tout savoir sur l'ultime visite avant achat

10/2020

La signature de l'acte authentique concrétise et conclut une transaction immobilière. Cependant, avant de signer, l'acheteur doit effectuer quelques vérifications. C'est pourquoi il est essentiel d'effectuer une visite de courtoisie. Il s'agit de la toute dernière visite avant l'achat.

Au cours de celle-ci, le futur acheteur s'assure que le logement correspond parfaitement à ce qui a été rédigé durant la signature de la promesse. Il est recommandé de l'effectuer dans les 24 heures précédant la signature de la vente. Liberkeys vous explique tout sur cette étape primordiale à ne jamais négliger.

Pourquoi effectuer une visite de courtoisie ?

Lorsque vous signez l'acte authentique chez le notaire, la transaction est actée. En effet, à partir du moment où elle a eu lieu, vous êtes le nouveau propriétaire du logement. On estime que cette étape a lieu dans les 3 mois après la signature de la promesse de vente.

Or, la visite de courtoisie a pour objectif, dans les 3 mois en question, de vérifier l'état du logement. De plus, elle vous permet de constater si l'ancien propriétaire a oui ou non quitté le logement. Ainsi, le futur acheteur s'assure que le bien qu'il est sur le point d'acquérir correspond à celui qu'il s'est engagé à acheter. C'est une sorte d'inventaire durant lequel l'acheteur vérifie que le vendeur a respecté ses engagements.

Cette ultime visite n'a rien d'obligatoire. Néanmoins, nous ne pouvons que vous inciter à la faire. L'acheteur peut demander à réaliser une visite de courtoisie jusqu'à la veille de la signature de l'acte authentique. Si cet état des lieux n'est pas fait et que l'acheteur constate une anomalie après le transfert de propriété, il n'aura aucun recours. Aucune clause, dans le compromis de vente, ne mentionne la visite de courtoisie. Toutefois, si le propriétaire la refuse, cela devrait nécessairement vous alerter.

Que vérifier lors de cette visite de courtoisie ?

La visite de courtoisie se compose de 4 étapes essentielles.

Vérifiez que plus personne n'occupe le bien

Un bien immobilier proposé à la vente doit absolument être inoccupé. Peu importe qui occupait le logement auparavant (locataire, vendeur, occupant à titre gratuit), plus personne ne doit y habiter.

Avant la transaction, les annexes doivent également avoir été vidées. Ainsi, vérifiez la cave, la place de parking...

Si vous achetez le logement nu, il ne doit plus rien y avoir: le mobilier et autres affaires du vendeur doivent avoir été débarrassés.

Faites un inventaire complet lors de la visite de courtoisie

Le futur acheteur doit vérifier que tous les éléments qui faisaient partie du logement s'y trouvent toujours. On peut citer, par exemple, le mobilier listé lors de la promesse de vente, ou encore les radiateurs, les lavabos... Prêtez aussi attention aux lampes, volets, rideaux, entre autres.

Tous les éléments qui étaient présents lors de la signature de la promesse de vente doivent être présents. Par ailleurs, veillez à d'éventuels remplacements d'accessoires de valeur par d'autres bas de gamme.

Vérifiez l'état du bien

Le bien doit n'avoir subi aucune dégradation depuis la signature du compromis de vente. Tout doit être conforme à ce que vous avez vu lors des visites précédentes. Certains points devraient attirer votre attention, en particulier les canalisations, les éventuelles infiltrations, l'état des murs, des fenêtres...

Si dommages il y a, l'acheteur peut prendre les devants en demander au notaire de retenir une partie du prix de vente. Celle-ci sera égale au prix des travaux à réaliser pour remettre réparer les dégâts constatés.

Relevez les compteurs

Vous devrez relever les compteurs d'eau, d'électricité et éventuellement de gaz pour les transférer aux distributeurs par la suite. Les relevés seront également transmis au notaire.

Ils doivent présenter la consommation d'électricité en heures pleines comme en heures creuses en kWh, ainsi que la consommation de gaz et d'eau en m3.

Quels sont les droits du futur acheteur en cas de problème ?

Lors de la visite, il se peut que vous constatiez quelque chose d'anormal. En effet, un élément peut manquer, il peut y avoir un dégât dans le bien... Dans ce cas, il vous faut réagir sans attendre. Prévenez tout de suite votre agent immobilier et le notaire en charge de la transaction. Dans l'idéal, prenez des photos des anomalies constatées.

Selon la situation, le notaire peut exiger que le vendeur règle le problème en retenant une fraction du prix de vente. De son côté, le vendeur doit faire établir un devis pour réparer les dommages et solliciter son assurance. Si les dommages sont conséquents, la signature de l'acte authentique peut être différée.

Ainsi, la visite de courtoisie est une protection essentielle pour l'acheteur. Ne vous privez donc pas de cette étape, et réalisez autant de visites que nécessaire avant d'acquérir un quelconque bien.

Votre bien a-t-il pris de la valeur ?

Estimez rapidement et gratuitement le prix de votre bien,tout cela sans engagement.

Estimer gratuitement mon bien
Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.