Vers une hausse des taux d’emprunt en mai

Vers une hausse des taux d’emprunt en mai

06/2020

Avec la crise que nous traversons de nombreuses interrogations se posent concernant l'évolution des taux d'emprunt.

En effet, face à cette période pleine d'incertitudes, beaucoup d'investisseurs s'interrogent sur une possible remontée des taux d'emprunt. Le marché immobilier est en effet dopé par ces taux d'emprunt historiquement bas. Quelles conséquences possibles pour le marché si les taux venaient à augmenter ?

Le début du déconfinement devrait permettre la reprise de l'activité économique. Les agences bancaires réouvrent et il est désormais possible de visiter un bien. Toutefois, qu'en est-il des conditions d'emprunt actuellement ? Sont-elles amenées à évoluer ?

Les banques sont maintenant en capacité de répondre aux nouvelles demandes de prêts bancaires. Après plusieurs semaines de paralysie, la reprise s'annonce donc !

Aujourd'hui, chez Liberkeys, on va répondre à toutes vos questions concernant l'évolution des taux d'emprunts immobilier et des conditions de crédit pour le mois de mai.

Une augmentation des taux d'emprunt pour mai

Pour mai, la moyenne hors assurances sur 20 ans s'élève à 1,50 %, contre un taux de 1,40 % en avril. Malgré cette augmentation prévue pour le mois de mai, ces taux restent bas. Les taux actuelles restent en effet proches de ceux observés en 2019.

Face au risque de faillite croissant causé par la crise les banques veulent se prémunir. Une augmentation du coût du risque s’observe dans l’ensemble des banques, l'augmentation observée s'explique donc en partie par ce facteur.

Afin de se prémunir face à un risque plus important de défaut, les banques augmentent leur taux. Les banques demandent ainsi une "récompense" plus importante car le risque qu’elles prennent s'accroît.

Toutefois, afin de contrebalancer l'augmentation prévue des taux en mai, les banques devraient modifier leurs conditions d'emprunt. En effet, certaines conditions restrictives devraient être levées d'ici peu afin de permettre aux marchés bancaire et immobilier de repartir !

Une situation inédite

La forte baisse des emprunts immobiliers est inédite ! La baisse du nombre d'emprunt a diminué de 25% par rapport à l'année dernière. Le Covid-19 semble en être une raison explicative. La paralysie de l'activité observée pendant la période de confinement a en effet eu des conséquences très importantes sur le nombre de transactions immobilière durant ces dernières semaines.

Cependant, certains spécialistes y voient d'autres explications.

Cette baisse des emprunts ne serait pas juste le fait de la crise que nous avons vécu, mais aurait pour origine des mesures prises en fin d'année dernière. En effet, les crédits accordés en mars correspondent à des dossiers déposés en janvier ou février, c'est-à-dire avant la crise.

La baisse historique des emprunts aurait donc pour cause les mesures restrictives voulues par le Haut Conseil de stabilité financière en décembre 2019. Face à cette situation le président du HCSF, Philippe Taboret, a invité les établissements bancaires "à abandonner les recommandations du HCSF qui poussent les banques à rejeter de trop nombreux dossiers".

Ces mesures ont en effet réduit l’accès au crédit pour certains ménages. Suite à ces mesures, les taux de refus ont ainsi augmenté. Selon l’expert Michel Mouillart, ces nouvelles réglementations pourraient exclure 100 000 ménages par an de l’accession à la propriété.

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.