Quel statut choisir pour être agent immobilier?

Quel statut choisir pour être agent immobilier?

10/2020

"Agent immobilier" désigne un statut très spécifique au sein des métiers de l'immobilier. En réalité, ce secteur offre de très nombreuses opportunités professionnelles différentes. Toutefois, le statut d'agent est le plus connu et le plus recherché, puisqu'il est à la fois rémunérateur et responsabilisant.

L’immobilier est un secteur d’activité majeur en France. Il est de ce fait très encadré pour ses nombreux acteurs professionnels et celui des clients, qu’ils soient vendeurs ou acquéreurs.

Le métier d’agent immobilier est régi par la loi 70-9 du 2 janvier 1970 (loi Hoguet). Il faut donc une carte professionnelle délivrée par la Chambre du Commerce et de l'Industrie pour être agent immobilier.

Quels statuts existent dans les métiers de l'immobilier?

L’agent immobilier est l’intermédiaire entre le vendeur, ou le loueur, et l’acheteur, ou le locataire, d’un bien immobilier. Son client le mandate pour mener à bien une transaction immobilière.

L'agent commence par faire une estimation du prix du bien à vendre ou à louer. Il l'évalue selon plusieurs critères comme sa situation géographique, sa superficie et son état. Son mandat s’exerce jusqu’à la signature finale de la transaction.

L'agent immobilier doit donc parfaitement connaître le marché immobilier. Il faut également qu'il ait de bonnes bases juridiques. En effet, tout acte de vente ou de location exige des démarches administratives bien spécifiques.

Outre ces compétences techniques, il doit posséder des qualités humaines. En effet, il est constamment en relation directe avec ses clients. Il doit donc savoir communiquer avec aisance, négocier habilement et être réactif afin de les satisfaire au mieux.

Un statut sécurisant : agent immobilier salarié

Un agent immobilier qui choisit de se placer sous le régime salarié sera le plus souvent employé au sein d’une agence immobilière. Celle-ci peut être une agence indépendante ou fonctionnant dans le cadre d’une franchise ou d’un réseau de mandataires  immobiliers. L'agent agit donc au nom et pour le compte de cette dernière sous le statut salarié. Cela implique une subordination économique et juridique de l’agent salarié.

Ce statut permet d’amasser de l’expérience tout en bénéficiant la sécurité de l'emploi, avant d’envisager de travailler à son propre compte. Le statut de salarié offre également des avantages sociaux et matériels tels qu’un allègement des charges sociales. Les cotisations sociales sont en effet réparties entre l’agent et son employeur et prélevées directement sur ses commissions d’agence. Son statut de salarié ouvre également droit aux allocations chômage, ce qui n’est pas le cas d’un agent commercial indépendant.

En contrepartie, le salarié ne peut démarcher de clientèle que dans le cadre de son contrat de travail. Il ne peut donc pas bénéficier d’une clientèle propre. C’est la raison même pour laquelle les agents immobiliers salariés sont en diminution constante.

Un agent immobilier salarié jouit d’un système de rémunération qui est semblable à celui des travailleurs du secteur privé. L’employeur lui verse un salaire mensuel, auquel peuvent éventuellement s'ajouter les commissions d’agence.

Un statut plus responsabilisant et rémunérateur : agent immobilier indépendant

De plus en plus de professionnels de l’immobilier se tournent vers les structures indépendantes. En effet, le fonctionnement en indépendant offre une plus grande liberté de décision et une rémunération proportionnelle au travail fourni.

Le statut d'agent indépendant permet en outre de bénéficier d'une certaine maîtrise de sa rémunération, en travaillant autant qu'on souhaite gagner. De plus, il permet d'avoir un portefeuille de clients plus étoffé. En effet, l’agent immobilier indépendant a plus de proximité avec ses clients puisqu’il privilégie les contacts directs.

Cependant, l'autonomie que confère ce statut est souvent utopique. En pratique, de nombreux agents indépendants travaillent pour des agences. Ils prennent alors le statut de « négociateur immobilier indépendant ».

Autre inconvénient, l’agent indépendant doit choisir entre trois statuts possibles : agent commercial, auto-entrepreneur, ou portage salarial. Cette complexité des statuts de l’agent indépendant fait qu’il est difficile de se lancer à son propre compte. Il faut disposer de conseils juridiques préalables.

L’agent indépendant est donc souvent un mandataire immobilier indépendant, autrement dit un agent commercial. A ce titre, sa rémunération est en fonction du nombre de contrats qu’il parvient à faire signer à ses clients pour le compte de l’agence immobilière. Il est alors rémunéré sur la base de commissions.

Vous savez donc tout ce qu'il faut si vous pensez devenir agent immobilier. Si vous pensez qu'aucun de ces statuts de vous convient, il existe de nombreux autres métiers dans le secteur de l'immobilier !

Devenir agent immobilier vous intéresse ? Rejoignez l’aventure Liberkeys, nous recrutons différents profils dans plusieurs grandes villes de France ! 

Faites vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.