Le marché locatif en 2019 et ses perspectives pour 2020

Le marché locatif en 2019 et ses perspectives pour 2020

01/2020

L'année 2019 s'est achevée annoncant une année 2020 très intense pour le marché de l'immobilier et particulièrement pour le marché locatif. En 2019, l'immobilier est encore apparu comme une valeur refuge pour les français.

En effet, un peu plus d'un million de transactions ont été réalisées en 2019 !

Parmi les facteurs explicatifs de ce bon résultat, nous retrouvons l'investissement locatif. Ce dernier a en effet représenté 25% des achats immobiliers et est en nette progression.

Un bilan du marché locatif en 2019

Pour vous donner une petite idée du marché locatif en France, voici quelques chiffres.

Selon le baromètre annuel publié par Seloger.com, en 2019, le prix moyen des loyers en France a augmenté de 2% pour atteindre un montant moyen de 646 € par mois charges compris.

La moyenne du prix au m2 est de 13,52 € sur le territoire français. Les disparités sont cependant très fortes en fonction des villes.

Les plus hauts loyers se retrouvent en Île-de-France. Les prix sont près deux fois plus chers que la moyenne nationale.

Paris domine le podium avec un loyer en moyenne trois fois plus cher que la moyenne, la pression locative dans la capitale étant particulièrement élevée.

Quelles évolutions pour le marché locatif dans les villes ?

Avec une offre supérieure à la demande dans beaucoup de villes, les prix devraient continuer à augmenter encore en 2020.

Toutefois, cette pression est très variable selon les villes. On note par exemple qu'en l'espace de 10 ans les prix de l'immobilier ont presque doublé dans la capitale.

Ces chiffres diffèrent selon les régions et l'attractivité du marché. Prenons l'exemple de Dijon ou Le Mans, poussés à la baisse par une faible demande sur le marché, le prix du locatif dans ces deux villes a baissé. Ces villes figurent parmi les villes où les prix du locatif ont le plus baissé en 2019.

Lyon et Bordeaux apparaissent comme les deux villes les plus tendues sur le marché. La période de vacance locative y est ainsi très faible. Si vous êtes propriétaire, 21 jours vous suffiront en moyenne pour retrouver un locataire.

La pression locative en 2019 a également augmenté dans certaines villes de province comme Nantes ou Angers. Les prix du neuf et de l'ancien continuent donc à monter à Nantes, ce qui confirme la tendance observée depuis plusieurs années.

Au niveau régional, les plus fortes demandes sont enregistrées dans les régions suivantes : Paris, la région Rhone-Alpes et la Gironde. Chacune d'elles poussées respectivement par l'attractivité croissante de Paris, Lyon et Bordeaux.

Les perspectives pour 2020

Comme le soulignait un article dans le journal La Croix, à Paris, l'investissement locatif a explosé dans les deux dernières années.

Il représente plus de 30% des transactions, menant ainsi à une augmentation historique de 45 % en seulement deux ans. Cette tendance devrait se poursuivre compte tenu de la confiance des français dans la pierre.

Cependant, certains signes de ralentissement pourraient affecter le marché en 2020.

2019 ayant enregitré des ventes sans précédent l'octroi de crédit pourrait s'amoindrir en 2020. Une attention plus particulière pourrait être accordée à la valeur des biens, ceci pourrait ainsi diminuer l'octroi de crédits.

Compte tenu de ces résultats, le Haut Conseil à la stabilité financière (HCSF) a en effet demander aux banques plus de vigilance. En 2020, elles devront respecter un plafonnement de durée des prêts à 25 ans et un taux d'effort de 33 %.

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.