Je veux comprendre ... le Grand Paris

Je veux comprendre ... le Grand Paris

05/2019

Aujourd’hui dans Je veux comprendre… on vous parle du Grand Paris. Ce projet que les politiques parisiens évoquent constamment mais qui n'est jamais vraiment clair. Car oui, la notion de Grand Paris est souvent mal comprise. On a souvent tendance à tout mélanger et tout rassembler sous un seul et même nom : Métropole du Grand Paris, Société du Grand Paris, Grand Paris Express. Alors le Grand Paris, c'est quoi exactement ?

Le Grand Paris c'est avant tout un objectif économique et politique : structurer et aménager la ville de Paris et ses alentours afin de l'améliorer et de l'élever au statut de grande métropole mondiale. Pour atteindre cet objectif, plusieurs projets ont vu le jour. Aujourd'hui, on vous aide à mieux comprendre le Grand Paris !

Un peu d’histoire

L’idée d’un Grand Paris n’est pas une idée nouvelle. En effet, dès le XIXème siècle, Napoléon III avait exprimé sa volonté d’agrandir la capitale en y intégrant ses communes voisines comme Auteuil, Passy ou encore les Batignolles. Pour ce faire, il décide alors de confier au baron Haussmann la lourde tâche de transformer Paris en une grande métropole moderne.

Bien des siècles plus tard, l’enjeu reste toujours le même. En 2008, le Président de la République Nicolas Sarkozy relance le projet d’un Grand Paris. Afin de le réaliser, il nomme Christian Blanc secrétaire d’État au développement de la Région Capitale. Après des années de projets, de lois et de discussions entre l’État, la région Ile-de-France et les collectivités territoriales, le concept voit enfin le jour le 1er Janvier 2016.

Qu’est-ce que la Métropole du Grand Paris (MPG) ?

La Métropole du Grand Paris rassemble aujourd’hui la Ville de Paris ainsi que 130 communes alentours. Il s'agit des 123 communes des départements de la Petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) et des 7 communes de la Grande couronne (Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Morangis, Paray-Vieille-Poste, Savigny-sur-Orge et Viry-Châtillon dans l’Essonne et Argenteuil dans le Val-d’Oise).

Cela représente en tout pas moins de 7 millions d’habitants. Les agglomérations sont remplacées en 12 territoires couvrant 814km² soit huit fois la superficie de Paris.

Plus qu’une réorganisation territoriale, la Métropole du Grand Paris est également une nouvelle juridiction administrative et politique. Il s’agit plus précisément d’un EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale) dirigé par un Conseil de 209 élus.

Les 12 territoires de la MGP sont, eux, considérés comme des EPT (établissements publics territoriaux) gouvernés par un conseil de territoire constitué de 72 à 92 membres.

La loi NOTRe définit en août 2015 les 4 grandes compétences de la Métropole du Grand Paris :

  • Aménager l’espace métropolitain 
  • Mener une politique locale de l’habitat
  • Assurer un développement et un aménagement économique
  • Protéger et mettre en valeur l’environnement et mener une politique du cadre de vie.

Qu’est-ce que le Grand Paris Express ?

Très rapidement, la question du transport est apparue comme essentielle à la bonne réalisation d'un projet de cette envergure. En près d’une décennie, le trafic urbain a augmenté de 21%. Aujourd’hui, 8,5 millions de personnes empruntent les transports en communs en Ile-de-France.  Ainsi pour faire face à cette augmentation des déplacements tout en enclenchant une réduction des déplacements des automobilistes et ainsi une réduction de la pollution et des embouteillages, le Grand Paris Express voit le jour.

Alors le Grand Paris Express c’est quoi exactement ? Mettre en place un nouveau métro automatique avec 4 nouvelles lignes autour de Paris afin de permettre aux Franciliens de se déplacer de banlieue à banlieue sans avoir à passer par le centre de Paris.


Voici la liste des nouvelles lignes de métro selon le site societedugrandparis.fr

  • Ligne 14 Nord : La ligne reliera Saint-Lazare à Saint-Denis Pleyel. La mise en service est prévue pour l'été 2020. 4 nouvelles stations sont en cours de construction.
  • Ligne 14 Sud : Mise en service en 2024, d'Olympiades à l'Aéroport d'Orly, 7 nouvelles gares seront ajoutées.
  • La ligne 15 Sud : Mise en service en 2025. Elle reliera le sud de l'est à l'ouest et comptera 16 gares de Pont de Sèvres à Noisy - Champs en passant par Montrouge ou encore Créteil.
  • Ligne 15 Est : Mise en service à l'horizon 2030, de Saint-Denis Pleyel à Champigny, en passant par Aubervilliers et Bondy.
  • Ligne 15 Ouest : Mise en service à l'horizon 2030, elle comptera 11 gares de Pont de Sèvres à Saint-Denis Pleyel en passant par La Défense et Nanterre.
  • La ligne 16 : Elle reliera 10 gares, de Saint-Denis Pleyel à Noisy - Champs, en 26 minutes. Mise en service de Saint-Denis Pleyel à Clichy - Montfermeil en 2024 et de Clichy - Montfermeil à Noisy - Champs en 2030.
  • Ligne 17 : Elle reliera 9 gares, de Saint-Denis Pleyel au Mesnil-Amelot, en 25 minutes. Mise en service entre Saint-Denis Pleyel et Le Bourget en 2024 puis en 2027 elle s'étendra à Triangle de Gonesse. Enfin en 2030, la ligne sera complétée jusqu'au Mesnil-Amelot.
  • Ligne 18 : Elle desservira 10 gares, d'Aéroport d'Orly à Versailles Chantiers, en 30 minutes.  La mise en service entre Massy - Palaiseau et CEA Saint-Aubin se fera en 2026 et la ligne sera finie en 2030.

Qu’est-ce que la Société du Grand Paris ?

Cette société créée en juin 2010 a pour but d’encadrer la construction des 200 km de lignes et les 68 nouvelles gares du Grand Paris Express. Elle est également chargée de porter son financement et d’organiser les relations avec les autres acteurs du projet comme la RATP, la SNCF ou encore la région Ile-de-France.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Après de longues concertations sur les délais et les coûts liés au projet, les travaux du Grand Paris Express s’accélèrent cette année. Aujourd’hui, c’est près de 111 chantiers actifs. Les choses sont donc désormais bel et bien lancées ! Mais comme avec tout type de travaux, le Grand Paris Express est déjà en retard. Et déjà des conséquences puisqu’on estime la fin des travaux à l’horizon 2030 et les coûts à plus 38 milliards d’euros contre 25 milliards estimés à l’origine.

Outre le projet faramineux de créer un "supermetro", d’autres réalisations ont aussi vu le jour. C’est le cas du nouveau Tribunal de Paris aux Batignolles dont les travaux sont maintenant achevés : un immense édifice de 38 étages et 120 000m² se trouve maintenant au nord-ouest de Paris. Parmi les choses accomplies de ce Grand Paris, on retrouve également la volonté de construire 70 000 logements chaque année. L’objectif est bel et bien atteint puisqu’on compte 71 000 nouveaux logements en 2016, 82 000 en 2017 et 78 400 en 2018.

De nombreux projets restent encore en suspens et le chemin est encore long pour cette France qui tient à faire de la capitale, une métropole à dynamique mondiale à l’image de Londres ou encore Tokyo. En revanche, bien que coûteux et fastidieux, on estime que les travaux auront un effet accélérateur sur l’emploi avec la création de 15 000 emplois rien qu’avec le Grand Paris Express. C’est donc un projet qui ne présage que du bon pour l’avenir. On attend de voir la suite.

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.