Immobilier : vers une fuite des centres-villes ?

Immobilier : vers une fuite des centres-villes ?

10/2020

Embouteillages, loyers élevés, pollution, stress, les français l’ont bien compris : habiter en centre-ville perd en confort. Et les citadins ne comptent pas se laisser faire. La fuite des centres-villes se fait de plus en plus ressentir. Ces derniers mois, nous avons vu les recherches immobilières hors centres-villes nettement augmenter par rapport aux années précédentes.

Un confinement qui donne envie d’espace

Coincés pendant deux mois dans leurs appartements, les citadins se sont sentis parfois un peu à l’étroit. Envieux des ruraux qui pouvaient aller faire leur sortie sportive quotidienne au beau milieu des grands espaces, les adeptes de la ville ne disposaient en majorité pas de cet avantage à moins d’un kilomètre de leur domicile. Depuis le déconfinement les recherches d’appartements plus spacieux avec des espaces extérieurs augmentent. La présence d'une terrasse ou d'un jardin a gagné en importance. Cependant en ville, cela peut être plus compliqué à trouver et surtout accroît significativement la valeur du bien.

De plus, l’intérêt pour les départements peu demandés en temps normal a grandi. Les recherches dans l’Ain ont augmenté de 160%, dans le Pas de Calais de 150%. Les paysages montagneux ont également attiré les citadins ces derniers mois. L’Isère et la Savoie ont vu leurs recherches immobilières s’accroître de 132%.

Le confinement a également permis aux habitants des centres-villes de gagner du temps et de l’argent. En effet, l’épargne mise de côté durant le confinement s’élève à 100 milliards d’euros. Un argent qui pourra être alloué dans un futur proche à un éventuel projet immobilier.

Focus sur la capitale

Les constats sont semblables pour la ville de Paris. Ce mois de septembre dernier et pour la première fois depuis 2007, les prix de l’immobilier dans la petite et la grande couronne ont progressé plus vite que ceux de l’intra-muros. Les notaires prévoient une augmentation respective de 9% et 7%. Cela traduit une plus forte demande de bien immobilier à l’extérieur de la capitale française, où les prix ne devraient progresser que de 6% environ.
Nous pouvons alors constater un nombre grandissant de recherches aux alentours de la capitale. Le projet du Grand Paris attire aussi de nombreux investisseurs dans ces secteurs.

Un télétravail qui pousse à s’éloigner des villes

Rendu obligatoire pour un bon nombre de salariés, le télétravail est également venu modifier le marché immobilier. Il a appuyé ce phénomène de fuite des centres-villes. Amené à se poursuivre, au moins en partie, dans un certain nombre d’entreprises, le télétravail laisse la possibilité aux salariés de s’éloigner de leur lieu d’activité.

Un espace de travail plus grand, une vue sur les fleurs du jardin : autant de nouvelles envies qui poussent les salariés à quitter les centres-villes. Ainsi, un cadre sur trois envisagerait de quitter le milieu urbain et de se rendre au bureau en transport en commun « rapide », comme le TGV. Cela est particulièrement vrai à Paris où 84% des cadres souhaitent quitter la capitale.

Profiter du développement du télétravail semble donc être un bon plan pour déménager. Il reste tout de même le choix du lieu d’habitation, où connexion internet et accès aux transports en communs sont essentiels.

Une modification du mode de consommation

La proximité des magasins permise par les centres-villes semble de moins en moins utile. Avec le développement des services digitaux, les modes de consommation se sont modifiés. Nous avons vu apparaître de plus en plus de e-commerces qui livrent à domicile, permettant aux habitants de ne plus sortir de chez eux au quotidien.

Les commerces ont également initié une fuite des centres-villes vers les périphéries. Impactés, en premier lieu, par la présence grandissante des e-commerces, ils se sont réfugiés dans des lieux où les contraintes architecturales, les tarifs et le foncier étaient moins exigeants. Le gouvernement tente également d’accroître l’attractivité des centres-villes à la fois auprès des habitants et des commerçants grâce au Plan « Action Cœur de Ville ».

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.