Produire et consommer sa propre énergie verte

Produire et consommer sa propre énergie verte

07/2020

Alors qu’on réfléchit de plus en plus à changer nos habitudes et rendre notre maison plus verte, en fabricant par exemple nos produits ménagers, avez-vous déjà pensé à produire et consommer votre énergie verte ? C’est en effet une étape clé dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Produire sa propre électricité issue d'énergies renouvelables est effectivement possible. Cette solution offre de nombreux avantages : économies financières, protection de la planète, indépendance énergétique, etc. Alors devenir autonome en énergie ça vous tente ? Aujourd’hui, on vous explique tout sur cette option très éco-friendly !

Des avantages à la production d'énergie verte

Un gain financier 

En produisant votre propre électricité, vous pourrez réduire vos dépenses sur le long-terme. Le prix au kWh sera moins élevé que les tarifs proposés sur le marché de l’électricité. Concrètement, lorsque vous produisez votre énergie, vous signez un contrat avec un fournisseur d'énergie. Celui-ci a l'obligation de vous racheter votre énergie. En effet, l’article L314-1 du Code de l’énergie impose aux fournisseurs énergétique d’acheter le surplus ou la totalité de l’électricité issus des installations renouvelables.

Ainsi vous consommez l'énergie pour votre consommation personnelle puis vous pouvez revendre le surplus à un fournisseur. Cela vous assurera une source de revenus complémentaire et régulière.

Un intérêt écologique 

En produisant votre propre électricité via une énergie solaire, éolienne ou géothermique, vous contribuez grandement à la préservation de l’environnement. Ces installations produisent que très peu de CO2 contrairement aux autres énergies fossiles. Faire le choix de produire son énergie, c’est également une manière de lutter contre le réchauffement climatique.

Un pas vers l’indépendance énergétique

En choisissant de produire votre propre électricité, vous ferez également un premier pas vers l’autonomie énergétique. Grâce au contrat signé avec le fournisseur d'énergie, vous ne serez plus dépendant des prix fixés sur le marché. Cependant, les énergies renouvelables ne permettent pas de répondre aux besoins en électricité de manière continue. Effectivement, l'énergie solaire dépend de l'ensoleillement, tandis que l'énergie éolienne produite dépend de la puissance du vent. Il vous faudra donc être raccordé au réseau afin de : 

  • Vendre votre surplus en cas d’excédent de production ;
  • Acheter de l'énergie sur le réseau en cas de quantité de production insuffisante.
Energie verte
Source : EDF

On peut s'attendre dans les années à venir à ce que l'autoproduction permettent de répondre aux besoins du foyer de manière continue. Les innovations en matière de stockage d’énergie se perfectionnent en effet chaque année. En installant des batteries, certains foyers commencent déjà à augmenter leur indépendance.

Une indépendance énergétique, des coûts réduits et un intérêt écologique, ça fait rêver. Mais comment se lancer dans l'énergie verte ? 

Les différents systèmes énergétiques

Si vous souhaitez produire votre propre électricité verte, il faudra choisir parmi deux principales sources d’énergies renouvelables. D'autres sources d'énergies renouvelables existent comme la géothermie, l'hydraulique ou encore la biomasse. Mais celles-ci sont plus difficiles à mettre en place à l'échelle d'une maison individuelle.

Les panneaux solaires

Les panneaux solaires permettent de transformer l’énergie solaire en courant continu grâce à un onduleur. Cette source d’énergie est en plein boom actuellement.

On estime qu’un panneau photovoltaïque permet de fournir 100 kWh par an. Ainsi selon l’ADEME (l’Agence de la transition écologique) en installant 5 m2 de panneaux, vous assurez la consommation électrique d’un foyer sans chauffage de quatre personnes pendant un an. Veillez à bien choisir l'emplacement des panneaux sur votre toit. Il faut en effet privilégier une orientation Sud avec une inclinaison de 30 degré et de veiller aux ombres portées (arbres, bâtiments voisins) qui pourraient occulter le rayonnement solaire.

Comme toute rénovation ou travaux, l'installation de panneaux solaires requiert quelques formalités en amont. Avant l’installation, contactez votre mairie pour réaliser les démarches administratives liées à votre demande de travaux. Ensuite, contactez le distributeur afin de faire la demande de raccordement. Un compteur Linky devra être installé afin de comptabiliser l’électricité soutirée du réseau ou le surplus injecté.

Les éoliennes


Si vous souhaitez assurer la consommation d’un foyer de 4 personnes, il vous faudra investir dans une éolienne de 3,5 kW. Pensez à bien faire réaliser une étude de vents et d’incidence avant d’investir. Il est en effet nécessaire de vérifier que votre terrain soit soit suffisamment exposé au vent. En général, une bonne production est permise avec des vents de 10 à 15 km/h.

Sachez que l’énergie éolienne individuelle reste bien moins répandue que l’énergie solaire. Il y a une plus grande incertitude liée aux vents qu'à l'ensoleillement. La production est donc très variable. En terme de formalités, l’installation d’une éolienne requiert également davantage de démarches. On vous demandera notamment un permis d’urbanisme en mairie. Le coût d'installation est également plus élevé, entre 10 000 et 40 000€ selon la puissance et la taille de l'éolienne.

Les aides destinée à l'énergie verte

L’investissement dans un équipement d’énergies renouvelables présente un coût non négligeable. Afin d’encourager ce mode de production écologique et d’atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la transition énergétique, l’État français propose des aides financières : 

  • Les subventions de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) : ces aides sont attribuées en fonction des revenus et de la localisation géographique ;
  • Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) est à un taux de 30% pour l’installation d’équipements qui restituent de l’énergie en utilisant des énergies vertes. Les dépenses sont plafonnées à 8 000€ pour un foyer d’une personne et 12 000€ pour un couple ;
  • Une TVA réduite à 5,5% pour le matériel et la main d’œuvre utilisée pour l’installation. L’équipement doit cependant être fourni par l’entreprise en charge des travaux si vous souhaitez bénéficier de ce taux réduit ;
  • L’éco-prêt à taux zéro dont l’État paye les intérêts. Le montant du prêt est plafonné à 30 000 Euros.

Enfin si vous habitez en appartement, ces solutions ne sont pas réalisables pour vous. Mais vous pouvez toujours opter pour un fournisseur d’énergie verte afin de consommer de l’électricité issue des énergies renouvelables. C’est une manière également d’encourager le développement des énergies vertes en France. Vous pouvez par exemple faire appel à ekWateur ou Planète Oui. En complément des gestes simples pour réduire votre consommation électrique, ce sera un beau geste pour notre planète !

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.