Comment investir dans l'immobilier ?

Comment investir dans l'immobilier ?

04/2020

Il existe bien des façons d'investir dans l'immobilier. L'immobilier locatif est certainement la première idée qui vient à l'esprit. Pourtant, c'est loin d'être l'unique option qui s'offre à vous. Découvrez avec nous toutes les façons possibles d'investir dans l'immobilier.

Investir dans sa résidence principale

C'est très souvent le premier pas que font les personnes qui souhaitent investir dans l'immobilier. En effet, avant de pouvoir se lancer dans d'autres investissements, la plupart d'entre eux s'assurent d'être pleinement sereins. Être propriétaire de sa propre résidence principale vous garantit une stabilité et une tranquillité d'esprit bien souvent nécessaires avant d'investir dans d'autres biens. Il s'agit d'une façon de se constituer son propre patrimoine durable et dont vous pourrez toujours disposer comme vous le souhaitez.

Evidemment, devenir propriétaire n'est pas toujours chose facile. En effet, il faut tout d'abord disposer de quelques ressources financières afin de pouvoir réaliser un apport. Il faut également vous constituer un dossier convaincant.

Cependant, gardez à l'esprit qu'il est très rare de devenir propriétaire sans avoir recours à un prêt. Loin d'être nécessairement une contrainte, cela vous permet d'échelonner les paiements. Ainsi, vous n'aurez pas à débourser d'un coup d'un seul toutes vos économies. En définitive, être propriétaire vous apportera bien des avantages puisque vous ne serez plus tributaire d'aucun bailleur.

Par ailleurs, si vous faites les bons choix dès le début concernant certains paramètres comme l'emplacement du bien, vous pourrez facilement faire de votre résidence principale un investissement stratégique afin de réaliser la meilleure plus-value possible lors de la revente du bien.

Investir dans l'immobilier locatif

L'investissement locatif est le type d'investissement phare lorsque qu'il s'agit d'investissement dans l'immobilier. Un nombre toujours plus grand de Français se lancent dans l'investissement locatif pour se constituer une rente durable. Différentes possibilités existent.

L'immobilier locatif neuf

Investir dans l'immobilier locatif neuf présente un certain nombre d'avantages. Tout d'abord, vous n'aurez pas à vous soucier de réaliser un quelconque type de travaux avant des années. De plus, très souvent, la modernité et le confort qu'offre le neuf sont des arguments de taille pour attirer des locataires. Vous pourrez également réaliser un bénéfice sur les charges puisqu'un logement neuf consomme nettement moins d'énergie qu'un bien ancien.

Mais surtout, l'immobilier locatif neuf vous donne accès à des avantages fiscaux très intéressants. Grâce au dispositif Pinel, vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôts pouvant aller jusqu'à 21 % du prix du bien. C'est donc la fiscalité privilégiée qui pousse beaucoup d'investisseurs à se tourner vers l'immobilier locatif neuf.

Néanmoins, afin de bénéficier de cet avantage, vous devrez consentir à baisser le prix du loyer demandé. De plus, le neuf est bien plus cher à l'achat que l'immobilier ancien, et il existe notamment un risque de moins-value non-négligeable à la revente du bien. En effet, un bien neuf perd automatiquement 20 % de sa valeur lors de sa première mise en location…

L'immobilier locatif ancien

L'immobilier locatif ancien possède lui aussi une certaine attractivité. De manière générale, il coûte bien moins cher à l'achat que le neuf et offre une rentabilité supérieure. Il est également possible de réaliser une plus-value intéressante à la revente. Pour ce qui est de la fiscalité, elle sera plus lourde et moins intéressante que pour le neuf. Néanmoins, des avantages fiscaux existent également pour l'immobilier ancien. Certains dispositifs comme le Cosse Ancien ou la loi Denormandie vous permettent d'obtenir des avantages similaires au dispositif Pinel pour le neuf, sous certaines conditions.

Cependant, l'immobilier locatif ancien suppose que vous devrez facturer des charges plus élevées. Vous devrez également songer à réaliser certains travaux afin de remettre le logement aux normes et de le rendre plus attractif.

La location saisonnière

Il s'agit d'une location de courte durée dans un meublé de tourisme. La plupart du temps, le bien est situé dans une zone d'intérêt, près de la mer ou de la montagne par exemple. Ce type d'investissement est de plus en plus populaire et médiatisé. Néanmoins, il peut susciter une certaine méfiance, en particulier, car le risque de vacance est assez élevé suivant les périodes de l'année. Cela étant, en haute saison, une location de vacances près d'une station de ski réputée peut facilement être louée pour 750 € par semaine. Ainsi, le rendement reste intéressant. De plus, songez que lorsque le bien n'est pas loué, vous pouvez vous-même en bénéficier à titre de résidence secondaire !

La fiscalité à laquelle est soumise ce type d'investissement est intéressante. En effet, tout comme pour une location meublée classique, les bénéfices générés par une location saisonnière entrent dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Cela vous permet d'obtenir un abattement forfaitaire particulièrement intéressant afin d'alléger vos impôts.

Investir dans l'immobilier grâce au crowdfunding

Saviez-vous que le financement participatif, plus communément nommé crowdfunding, existait aussi dans l'immobilier ? Il s'agit de s'associer à d'autres particuliers afin de financer le projet d'un promoteur via une plateforme sur Internet. Le taux de rendement est annoncé à l'avance et peut aller jusqu'à plus de 7 %. Il est possible d'investir dans ce type de projet même si vous ne disposez que de 1000 € à investir.

Cependant, ce type d'investissement immobilier requiert une certaine prudence. Vous devrez étudier les différentes garanties proposées, notamment la garantie financière d'achèvement. La plateforme doit avoir le statut de Conseiller en Investissement Participatif (CIP). Vous devrez être attentif aux commissions que celle-ci prélève. Enfin, vous devrez vous assurer de la bonne santé financière du promoteur et de la pertinence du projet qu'il propose.

Investir dans l'immobilier par le biais d'une SCPI

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) vous permettent d'investir dans l'immobilier sans que vous ayez à acheter un bien dans sa totalité. Vous détiendrez donc des parts d'un ensemble de biens. L'avantage de ce type d'investissement est que vous n'aurez à vous occuper de rien en matière de gestion locative. C'est un investissement prisé par les personnes qui souhaitent investir dans l'immobilier commercial, généralement extrêmement coûteux lorsqu'on ne passe pas par une SCPI.

Cependant, vous n'aurez pas le choix du bien dans lequel vous investirez. Vous devrez toujours nécessairement passer pour l'intermédiaire de la société, ce qui suppose que vous aurez une marge de manœuvre plus réduite. Enfin, les frais d'entrée et de sortie du capital d'une SCPI doivent être étudiés de près avant de vous lancer, car ils peuvent atteindre des sommes astronomiques.

Chez Liberkeys on s'occupe de votre projet immobilier de A à Z pour 6 500€.

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.