Bilan du marché locatif de 2020 : tour d’horizon des grandes villes françaises

Bilan du marché locatif de 2020 : tour d’horizon des grandes villes françaises

04/2021

2020 restera comme une année particulière et que l’on espère unique à tout point de vue. Concernant l’immobilier, 2020 n’a également pas été sans conséquence et notamment sur le marché locatif.

De vrais retournements ont en effet eu lieu dans certaines grandes métropoles françaises et particulièrement à Paris. Afin de décrypter ce qu’il s’est passé en 2020 sur le marché locatif il est nécessaire de comprendre ce qui est de l’ordre du structurel et ce qui s’explique par des comportements ou des arbitrages à court terme qui s'apparentent davantage à des explications conjoncturelles.

Le marché locatif en léger recul à Paris en 2020

Selon une étude réalisée par LocService et partagée par Capital la semaine dernière, un rééquilibrage très important a eu lieu sur le marché locatif à Paris durant l’année 2020. 

D’après cette étude, le nombre moyen de candidats par appartement a chuté de 5,61 au cours de l’année 2019 à 2,67 en 2020. Une bonne nouvelle pour ceux qui cherchaient une location à Paris en 2020, certains bailleurs ont en effet eu moins de choix pour élire leur locataire idéal.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène :

- Premièrement la crise sanitaire a affecté grandement le tourisme et les locations de type AirBnb dans la capitale. Afin de ne pas se priver d’un rendement locatif, une partie des bailleurs ont choisi de mettre en location leur bien pour des baux de longue durée et d’abandonner l’idée d’une location touristique. La baisse de la tension locative n’est donc pas structurellement liée à une désaffection soudaine de la capitale et à un exode brutal des parisiens vers les villes de banlieue. Cette hypothèse tant relayée par les médias est en effet à relativiser. 

- Du côté de la demande, le nombre de jeunes étudiants ou jeunes actifs locataires à Paris ont pour beaucoup abandonné leur bail et rendu leur appartement pour repartir vivre chez leurs parents. Une économie de taille quand on connaît le coût d’une location à Paris ! Autre phénomène ayant pu accentué cette baisse de la demande, certains projets de déménagement ont momentanément été retardés compte tenu du contexte économique et de l’incertitude ambiante.

En bref, cette détente du marché locatif semble plutôt liée à des événements conjoncturels conjugués, plutôt qu’à une tendance structurelle lourde sur le marché locatif parisien.

N'hésitez pas à consulter nos 8 points à connaître avant d’investir dans l’immobilier en 2021.

Des évolutions variées dans les métropoles de province

A Lyon comme à Bordeaux une tendance proche s’est aussi faite ressentir. Dans ces deux villes la baisse du nombre de candidats est toutefois moins importante qu’à Paris. 

Les variables d’ajustement sur ces marchés locatifs semblent avoir moins de conséquences qu’à Paris et la demande apparaît plus stable. Parmi les grandes tendances observées, nous avons assisté à une augmentation de biens meublés en location. En 2019, hors Ile-de-France, ces biens représentaient 36% du marché locatif. En 2020, cette proportion est passée à 43%. Ce type de bien est souvent destiné à de la location courte durée, l’augmentation de leur part est la preuve du changement de stratégie réalisé par nombre de bailleurs sur l’année passée.

Une raison structurelle pouvant expliquer le recul de la tension locative est liée au télétravail et aux nouvelles habitudes qui pourraient s’ancrer dans notre nouveau mode de vie post-crise sanitaire. Ainsi, comme le révélait un sondage réalisé par Liberkeys, relayé ici, 51% des Français sont dorénavant prêts à rallonger de 30 minutes leur temps de trajet pour se rendre sur leur lieu de travail. La demande locative dans certaines grandes villes sera ainsi peut-être affectée par ce changement de comportement et la volonté d’une partie des actifs de s’éloigner encore davantage de leur lieu de travail.

A l’inverse, la tension locative dans certaines grandes villes et notamment à l’Ouest s’est accentuée. A Nantes ou Rennes, le marché locatif semble avoir bien tenu le coup en 2020. 

Episode à suivre en 2021...

Votre bien a-t-il pris de la valeur ?

Estimez rapidement et gratuitement le prix de votre bien, tout cela sans engagement.

Estimer gratuitement mon bien


Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.