Quelles aides pour financer son projet d’achat immobilier ?

Quelles aides pour financer son projet d’achat immobilier ?

02/2019

Vous souhaitez acheter un bien immobilier ? Qu’il s’agisse d’un premier investissement ou non, sachez que plusieurs aides à l'achat sont à votre disposition pour vous accompagner dans la réalisation de ce projet. De quelles aides pouvez-vous bénéficier, à quelle hauteur et sous quelles conditions ? On vous donne toutes les clés pour trouver l’aide à l'achat qui correspond à votre situation.

Premier achat, plusieurs aides s’offrent à vous

Vous vous lancez dans votre première acquisition immobilière, et c’est tout à votre avantage. En effet, les banques, les collectivités territoriales et l’État se mobilisent pour vous offrir des aides au financement.

Les aides des collectivités

Premier réflexe lorsque vous devenez propriétaire pour la première fois : rendez-vous dans votre mairie. En effet, certaines collectivités territoriales proposent des aides au financement afin de faciliter l’accession à la propriété. Ils pourront donc vous renseigner et vous indiquer les démarches à suivre.

Les aides bancaires

Les banques sont souvent très friandes des jeunes propriétaires. Vous êtes jeunes, dynamiques et bénéficiez surtout d’un gros potentiel pour elles. L’objectif des banques est de vous fidéliser. Elles vous proposent donc le plus souvent des tarifs préférentiels, une décote de 30% sur le taux d’intérêt ou encore l’attribution d’un PTZ. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de votre banque, votre conseiller répondra à toutes vos questions.

Les aides de l’État

Au titre de primo-accédant, vous bénéficiez de l’accès au PTZ (Prêt à taux zéro). Ce dispositif propose un crédit dont le montant varie en fonction des revenus de l’acquéreur, le nombre de personnes au sein du foyer et de la zone géographique du bien.

Les petits plus à savoir :

  • Le PTZ est remboursable sans intérêt
  • Le PTZ peut atteindre jusqu’à 140 000€
  • La durée de remboursement du PTZ est comprise entre 20 et 25 ans selon vos capacités de remboursement.
  • Il est tout autant applicable dans l’ancien que dans le neuf 

Bon à savoir

S’il s’agit de votre premier achat, d’autres aides s’ouvrent à vous.

En savoir plus

Quelles aides à l'achat pour votre profil ?

Il ne s’agit pas de votre premier achat immobilier ? Des aides à l'achat sont aussi faites pour vous.

Le prêt épargne logement (PEL)

Le prêt épargne logement est un prêt immobilier à taux privilégié. Il est destiné aux individus ayant souscrit à un Plan ou à un Compte épargne logement. Une fois le prêt obtenu, le souscripteur a la possibilité de bénéficier d’une prime versée par l’État.
Le montant du prêt est variable en fonction du moment où vous avez ouvert votre compte et les intérêts acquis pendant toute la phase d'épargne. En revanche, celui-ci est toujours supérieur de 1,7 point au taux de rémunération et le plafond s'élève à 92 000 euros. 

Le prêt d'accession sociale (PAS)

Le prêt d’accession sociale est une nouvelle fois un prêt initié par l’État. Il peut être délivré par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l’État. L’objectif du PAS est de favoriser l’accession à la propriété des familles aux revenus modestes.

Les plus du PAS :

  • Il peut financer jusqu’à l’intégralité du montant de l’opération
  • Il donne parfois droit à l’APL
  • La durée de remboursement varie entre 5 et 25 ans. Le contrat peut également prévoir d'allonger cette durée jusqu'à 35 ans.

Attention, le PAS ne peut être complété par un prêt immobilier classique mais il peut l’être par les aides/prêts suivants :

  • Prêt à taux zéro (PTZ)
  • Eco-prêt à taux zéro
  • Prêt d'épargne logement
  • Prêt Action Logement
  • Complément de prêt accordé aux Français rapatriés d'outre-mer titulaires d'un titre d'indemnisation
  • Prêt pour les fonctionnaires
  • Prêt-relais dans l'attente de la vente du précédent logement
  • Aide personnalisée au logement (APL) dans certains cas

Le prêt action logement

Il est accordé aux salariés ou anciens salariés de certaines entreprises du secteur privé. Anciennement appelé 1% logement, il accorde un prêt immobilier à taux réduit afin de vous aider dans l’achat de votre résidence principale. Le remboursement se fera en 20 ans maximum et son montant, de 7 000 à 25 000 euros, ne dépassera pas 30% du coût total de l’opération. 

Le prêt conventionné

Il est attribué uniquement par les banques ayant passé une convention avec l'État. Le prêt conventionné peut financer l'achat d'une résidence principale neuve ou ancienne, les travaux d'amélioration, ou encore un investissement locatif si le locataire en fait sa résidence principale et tout ça sans aucune condition de ressource.

Les gros plus ?
Il donne droit à l'APL, son taux d'intérêt de 6,20% à 6,65% est très avantageux et les frais de notaire sont réduits. Cependant, il contraint le souscripteur à n’habiter le logement que moins d’un an après l’achat ou la fin des travaux.

L'aide personnalisée au logement (APL)

Cette aide a pour but de réduire les mensualités de votre emprunt immobilier. Le montant de l’aide dépend du nombre de personnes à charge, des revenus communs et le montant des mensualités du prêt financier.

Quels critères pour bénéficier de l’aide au logement ?

  • Vous devez être accédant à la propriété
  • Le bien doit être votre résidence principale
  • Vous devez avoir contracté un prêt d’accession sociale (PAS) ou un prêt conventionné (PC)

Pour faire votre demande en ligne, c'est ici

Faites vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.