Décès du vendeur avant la signature de l'acte définitif

Décès du vendeur avant la signature de l'acte définitif

06/2020

Vous avez signé le compromis de vente et le vendeur est décédé avant la signature de l'acte authentique chez le notaire ? Ce sont des circonstances exceptionnelles mais qui peuvent arriver lors d'un processus de vente. Qu'en est-il alors des engagements du vendeur? Les héritiers sont-ils dans l'obligation de poursuivre la vente? Aujourd'hui, Liberkeys vous aide à en savoir plus sur les règles qui existent en cas de décès du vendeur entre la signature de l'avant-contrat et l'acte définitif. En général, le compromis signé est rarement caduc.

L’engagement du vendeur 

Avant la signature de l’acte définitif de vente chez le notaire, le vendeur et l’acheteur ont déjà signé un avant-contrat. Cet avant-contrat peut prendre deux formes différentes :

  • La promesse unilatérale de vente. Elle engage uniquement le vendeur puisque l’acheteur bénéficie d’un délai de rétractation de 10 jours pour rompre la promesse de vente.
  • Le compromis de vente. Cet avant-contrat engage cette fois-ci les deux parties : le vendeur s’engage à vendre son bien à l’acquéreur, tandis que l’acquéreur s’engage à ne pas se retirer. Toutefois depuis la loi Macron, l’acquéreur non-professionnel peut se rétracter pendant un délai de dix jours. Le vendeur devra respecter ses engagements sous peine d’être judiciairement contraint de poursuivre la vente. 

Ainsi quel que soit le type d’avant-contrat signé, le vendeur est toujours engagé auprès de l’acquéreur. En général, il faut compter un mois et demi entre la signature d’un de ces contrats et la signature de l’acte authentique. Cette dernière signature finalise le transfert de propriété, la remise des clés et le règlement de la vente.

Que se passe-il alors en cas de décès?

En présence d’héritiers 

Si le vendeur décède entre la signature de l'avant contrat et l'acte définitif et qu'il y a des héritiers, le contrat reste valable. En effet, les héritiers doivent continuer le vendeur défunt. L’article 1122 du Code Civil dispose que l’ "on est censé avoir stipulé pour soi et pour ses héritiers et ayant cause à moins que le contraire ne sont exprimé ou ne résulte de la convention". Ils sont donc tenus de respecter l’engagement pris par le vendeur. La vente du bien immobilier pourra donc avoir lieu en présence des héritiers. Si ceux-ci sont mineurs, cela ne bloquera également pas la vente. Il ne sera pas nécessaire de saisir le Juge des Tutelles pour autoriser la vente, comme cela a pu être jugé ici.

Si les héritiers refusent la vente, l’acquéreur peut saisir le tribunal afin de solliciter judiciairement la conclusion de la vente. La vente aura donc lieu malgré le refus et l’acquéreur pourra demander un dédommagement financier. 

En l’absence d’héritiers

Si le vendeur n’a pas d’héritiers, la vente s’avère plus compliquée. En effet, une absence d’héritiers peut mettre un terme à l’engagement réciproque de conclure la vente. Si vous rencontrez cette situation, il est préférable de se faire accompagner par un avocat afin de défendre vos intérêts. Quoiqu’il en soit, cette situation risque fortement d’allonger la durée de la vente. 

L'existence d'une clause suspensive dans le compromis

Cependant il est possible d’avoir prévu une clause suspensive de survie des parties dans le compromis de vente. Cette clause prévoit que la vente sera caduque si une des parties décède avant la signature de l’acte authentique chez le notaire. Ainsi en cas de décès du vendeur, les héritiers ne seront pas tenus de vendre le bien.

Lors de la rédaction de l’avant-contrat, cette clause doit être acceptée par les deux parties et ne peut être imposée à l’une des parties.

Ainsi lorsque vous réfléchissez à la rédaction de l'avant-contrat, il est indispensable de réfléchir à l'hypothèse du décès du vendeur. Pour cette raison, il est toujours intéressant d'être accompagné par des professionnels. Nous restons bien évidemment à votre écoute!

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.