Vue sur... Centre-République

02/2020

Vue sur... Centre-République

Aujourd’hui, on fait un tour à Strasbourg, dans le quartier le plus au centre de la ville. Point focal de Strasbourg, le quartier Centre-République est empreint de cette double identité que l’histoire lui a laissé, oscillant entre France et Allemagne au fil des siècles. Alors pour une pointe de culture germanique, venez avec nous en ballade dans cette ville à l’odeur de pain d’épice (et de choucroute).

Centre-République en bref

Le quartier Centre-République, c’est l’un des 10 quartiers de Strasbourg. A cheval entre la partie Est de la Grande Île, le quartier du Tribunal et le quartier des Contades on trouve en son sein une multitude de monuments. Car Strasbourg, c’est une très vieille dame. Elle puise ses origines à l’époque romaine en l’an 12 av. J.-C. à la construction du Castrum. Ce camp militaire romain, situé à la confluence de l’Ill et de la Bruche avec le Rhin, était destiné à protéger la frontière nouvellement établie d’Argentorate. Depuis, de nombreuses constructions s’y sont succédées. Vous trouverez donc à Strasbourg des monuments vestiges de toutes les époques. Moyen-ge, Renaissance, XVIIIe, traversons les siècles et les ruelles strasbourgeoises à la rencontre des plus beaux monuments de la ville.

Centre-République et ses édifices, vestiges du Moyen- ge

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Véritable institution à Strasbourg, la cathédrale a longtemps été l’édifice le plus élevé du monde du haut de ses 142 mètres. Pourtant bien loin des hauteurs astronomiques du Burj Kalifa et de ses 828 mètres, en 1439 à la fin de sa construction, la cathédrale impressionne. Célébré par Victor Hugo qui la qualifie de « prodige du gigantesque et du délicat », cette cathédrale, c’est 142 mètres d’édifice au style gothique, orné de sculptures telles que la sculpture monumentale du Mont des Oliviers, de tapisseries, et même d’une horloge astronomique construite au XIXe siècle. Pas étonnant alors qu’elle soit la deuxième cathédrale la plus visitée de France après Notre-Dame de Paris, comptant plus de huit millions et demi de touristes par an.

Centre-République

La Maison Kammerzel

On passe à un tout autre style à présent avec une fameuse brasserie qui semble tout droit venue du Moyen-ge. La maison Kammerzel. Construite au XVIe siècle au pied de la Cathédrale, c’est l’endroit idéal pour se plonger dans l’ambiance typique strasbourgeoise. C’est donc le temps d’un repas, dans le restaurant qu’il abrite, que vous vous plongerez dans une ambiance médiévale où vous pourrez ainsi ravir vos yeux et vos papilles. Colombages, sculptures de bois, vitraux et fresques murales tout y est pour une immersion des plus dépaysantes. Doté de quatre espaces aux décors différents, le restaurant saura vous accueillir pour un repas à l’alsacienne. Tarte à l’oignon, escargots, choucroutes, le menu varié promet une cuisine généreuse et délicieuse. Et pour ceux qui veulent prolonger l’expérience, la Maison Hammerzel, c’est aussi un hôtel !

La place de la République

Située dans le célèbre quartier de la Neustad, cette place, c’est un peu le centre de Strasbourg, point de rencontre entre les quartiers historiques et la ville allemande. En effet, sans vous faire un cours d’histoire, en 1871 Napoléon III perd la guerre Franco-prussienne. Une partie de l’Alsace-Lorraine est alors annexée par l’Allemagne. Strasbourg en fait partie, et en tant que capitale de cette nouvelle Alsace-Lorraine elle doit faire figure de vitrine de la grandeur allemande. C'est pourquoi on retrouve sur la place de la République (anciennement Place de l’Empereur) une architecture grandiose. Presque assimilable à un jardin tant elle est verte et fleurie, cette place rayonne aussi par les monuments qui l’entourent et qui témoignent de cette époque d’annexion prussienne.

Centre-République
  • Le Palais du Rhin : anciennement palais impérial et construit entre 1884 et 1889, il fait clairement partie de la volonté d’expression de grandeur prussienne.
  • Le Thétre National de Strasbourg : créé en 1968, c’est le seul thétre national hors de la capitale. Et il n'a rien à jalouser aux célèbres thétres parisiens tels que l'Odéon situé à Saint-Germain-des-Prés. A la fois école d’art dramatique et salle de spectacle, les représentations y sont variées.
  • La Bibliothèque Nationale Universitaire : classée monument historique, les étudiants strasbourgeois ont la chance d’y profiter d’un cadre incroyable. Mais surtout d’un patrimoine extrêmement riche avec plus de trois millions de documents précieux qui y sont conservés depuis 1918.

Bien manger pour mieux shopper

Et on termine avec quelques bonnes adresses. Pour ce qui est de la gastronomie strasbourgeoise, voici quelques restaurants qui ont déjà su séduire leur clientèle.

  • Au Cruchon : tarte à l’oignon, salade alsacienne, gratin de spaetzle au Munster, pour un repas typique, c’est la table parfaite !
  • La Table du Gayôt : autre tablée typiquement alsacienne, vous pourrez y profiter d’une terrasse charmante et d’une architecture à colombage ravissante.
  • Les Innocents : ce bar à vin et restaurant connaît déjà beaucoup de succès grce à ses deux chefs de renom.

Et c’est aussi dans ce quartier que vous trouverez le fameux marché de Noël de Strasbourg dont une partie se déploie sur le centre et non loin de la place de la République. Alors une fois la panse bien remplie, ne manquez surtout pas les nombreux stands qu’accueille le quartier.

Articles populaires

Besoin d'accompagnement ?
Agence immobilière à frais fixes de 4 990€, Liberkeys est notée 4,9 / 5 sur +1000 avis.
Merci pour votre confiance, un expert Liberkeys vous recontactera dans les plus brefs délai.
Oups ! Votre formulaire a rencontré une erreur. Veuillez réessayer.
Découvrir nos offresDécouvrir nos offres

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.