Le vélo le grand gagnant du déconfinement

Le vélo le grand gagnant du déconfinement

05/2020

Si la France se déconfine progressivement, tout ceux qui ont dû se rendre au travail lundi matin n’ont pas forcément été sereins et ça on veut bien le croire. En fait, à Paris quand on a l’habitude de fréquenter les lignes 13, 9 ou 1 pour aller au boulot, la distanciation sociale semble être une utopie. Malgré le port obligatoire des masques, emprunter les transports en communs dans l’hexagone ne semble plus être la solution privilégiée. Du fait de la pandémie, les Français se sont tournés vers des moyens de locations plus individuels et en particulier … le vélo.

Le vélo, un moyen de transport écologique et rassurant

En plus d'être écologique, d'autres raisons ont conduit les Français à choisir le vélo comme moyen de locomotion. En premier lieu, la bicyclette est apparu comme le transport le plus à même de protéger les Français des microbes. De fait, même si des aménagements ont été réalisés du côté des bus et métros, ils semblent malgré tout peu adaptés à la situation et plus dangereux pour la santé. Le vélo serait le idéal moyen de se déplacer tout en privilégiant sa santé.

Par ailleurs, il semblerait que les Français aient bien moins peur des vélos depuis que les voitures se font plus rares dans les rues. Il faut dire que jusqu’alors les voies de circulations réservées aux vélos étaient rares. En plus, les automobilistes ne facilitent pas toujours l’utilisation des vélos -surtout pour les débutants ou les non-habitués. Avec moins de trafic, les Français ont ainsi moins peur de circuler à bicyclette d'après les interviews menées par le 20 minutes.

Le soutien des pouvoirs publics dans cette crise sanitaire

Enfin, prévenants, les pouvoirs publics ont anticipé une préférence pour l’utilisation du vélo à la sortie du confinement. De multiples aménagements ont donc été entrepris dans toute la France afin de favoriser l’accès aux vélocyclistes. Par exemple, en Ile-de-France déjà une dizaine de kilomètres de pistes cyclables provisoires ont été mises en place. Et les travaux devraient conduire à se poursuivre ! Grenoble, Lyon, Montpellier ou Rennes ne sont pas en reste.

Mais si les Français affichent une nette préférence pour les vélos à la sortie du confinement, on est en droit de se demander quel pourrait être son avenir à plus long terme ?

Qu'en sera-t-il à l'avenir ?

En effet, tous ces aménagements sont pour l’instant provisoires. Cela voudrait donc dire qu’à terme les espaces prêtés aux vélos seraient rendus aux automobilistes. De plus, quand la pandémie sera un lointain souvenir, est ce que les Français reprendront leurs habitudes et retrouveront les transports en communs ?

De fait, ces aménagements permettent indirectement de soutenir un plan de plus long terme pour favoriser les vélos. Effectivement, dès depuis la grève de l’hiver 2019, le gouvernement avait lancé un « plan vélo » de 350 millions d’euros visant à intensifier les déplacements à vélo. La nécessité d’aménager voies et infrastructures pour les vélocyclistes est ainsi un véritable coup de pouce. On est donc en droit de penser que les pouvoirs publics décideront de conserver au moins une partie des installations réalisées.

Mais tout cela serait-il suffisant pour inciter les français à mettre le pied à la pédale. Il est vrai que jusqu’ici, on ne peut pas dire que les français étaient particulièrement adeptes de la bicyclette. Le vélo, considéré comme trop sportif, n’était que peu utilisé comme un moyen de locomotion mais plus comme une activité. C’est ce qui explique la part si faible des déplacements à vélo en France. En effet, ils ne sont que de 3%. C’est non seulement faible mais aussi nettement plus bas que chez nos voisins européens. A titre de comparaison, la part des déplacements à vélo en en Belgique est de 12% et 28% aux Pays-Bas. Néanmoins, la mentalité des français face au vélo semblait déjà changer avant le confinement.

Le déconfinement pourraiten définitive permettre un bond en avant du vélo dans le quotidien desfrançais. En effet, il vient précipiter le « plan vélo » et lechangement de mentalité. Un avenir à vélo semble donc être sans aucun doute.

Faites vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.