Cette semaine dans l'immobilier... 19 avril 2020

Cette semaine dans l'immobilier... 19 avril 2020

04/2020

Le confinement se poursuit, et en ce 19 avril 2020, on continue à vous tenir informé sur les quelques actualités immobilières liées au Covid-19, mais pas que ! On vous parle également des aides et lois régissant vos travaux d'isolation, point fondamental des actions du ministère de la transition écologique. Et en bonus, on vous éclaire sur le TAEG du crédit immobilier. Alors c'est parti !

Le taux annuel effectif global (TAEG) du crédit immobilier

Première question, qu'est-ce que c'est ? Le TAEG est le taux qui prend en compte la totalité des frais occasionnés par la souscription d'un prêt et notamment d'un crédit immobilier. A montant emprunté égal, il vous permet ainsi de comparer les offres de prêt en fonction de leur coût total. En effet, le coût d'un crédit ne se limite pas à son taux d'intérêt. Des frais de dossier, coût d'assurance ou encore des frais de garantie peuvent également augmenter la note. Autre point, le TAEG ne peut dépasser le taux d'usure (taux maximal auquel un prêt est accordé), auquel cas, il sera rejeté par la Banque de France.

Le TAEG n'est cependant pas bien différent d'un taux classique et fluctue en fonction des taux des marchés financiers et de caractéristiques propres à votre projet tel que le montant du capital emprunté, ou les revenus de l'emprunteur. Pour avoir le meilleur TAEG possible, la solution réside principalement dans la négociation des frais liés. L'assurance emprunteur est pratiquement le seul point négociable. Alors visez juste et faites attention aux conditions exigées par votre intermédiaire de crédit.

La loi Energie et Climat pour les logements mal isolés

En juillet 2019, députés et sénateurs ont signé un accord sur la loi Energie et Climat, texte très axé sur la neutralité carbone. En effet, le parc immobilier français compterait près de 7,2 millions de logements considérés comme des "passoires thermiques". Ainsi, les logements classés F par le diagnostic de performance énergétique seront bientôt invendables. Des travaux de rénovation seront donc imposés aux propriétaires, jusque-là peu contraints. Entre 2021 et 2028, plusieurs dispositions seront donc progressivement mises en place. Dans l'ordre, l'interdiction d'augmenter le loyer, l'imposition d'audits énergétique et d'une communication aux locataires des dépenses énergétiques. A terme, les logements classés F ou G ne pourront tout simplement plus être loués. Des aides seront tout de même mises en place par l'Etat pour venir en aide aux propriétaires, et les voici :

Cependant, si les changements sontnombreux, ils sont aussi jugés insuffisants par plusieurs acteurs sociaux.

Confinement : quelles conséquences sur l'achat de biens immobiliers ?

Le confinement dure, et la paralysie du secteur immobilier avec. Alors on fait le point pour vous guider quant à vos projets d'achat en cours.

Tout d'abord, concernant les taux d'emprunt voici les divers effets :

  • Baisse des taux d'emprunts liés aux obligations assimilables au Trésor (OAT), ce qui pourrait se répercuter sur les taux d'emprunt des banques. En effet, les banques subissant un retard dans leur vente de crédit, compenseront certainement à l'aide de modalités d'emprunt avantageuses.
  • Maintien des taux directeurs de la Banque Centrale Européenne à des taux relativement bas (-0,5 % pour le moment)

Les mesures prises devraient donc venir en soutien au crédit. Quant aux processus d'achats déjà entamés, des alternatives dématérialisées permettent toujours de signer les promesses de vente à distance. Aussi, un compromis de vente étant en général valide entre 3 et 4 mois, il pourra être prolongé si la date butoir a lieu pendant le confinement. Si vous souhaitez finaliser votre projet, passer par des agences en ligne peut donc être une bonne solution. Liberkeys vous permet par exemple des visites à 360 degrés optimales !

Pour les prix, si une baisse brutale des transactions pourrait contraindre certains vendeurs en recherche de liquidité à être moins exigeants sur les prix, ces baisses ne seront que de court terme.

Aides "Coup de pouce" : les arrêtés du 1er Avril 2020

On a évoqué plus tôt la mise en place d'aides destinées aux travaux d'isolation. Mais qu'en est-il avec le confinement ? Tout d'abord, les aides Coup de Pouce sont à destination des ménages faisant appel à des entreprises ayant signé la charte "Coup de pouce". Le montant de ces aides varie selon la situation du foyer. La semaine dernière, le ministère de la Transition écologique a prolongé ces aides passant de décembre 2020 au 31 décembre 2021. Aussi, les forfaits concernant ces opérations baisseront de 50 % pour les ménages standards et 35 % pour ceux en situation de précarité énergétique. Les copropriétés remplaçant des chaudières au fioul bénéficieront elles aussi de "Coup de pouces" si elles répondent à certains critères.

Autre point important, l'arrêté récent crée un délai obligatoire de 7 jours francs entre la signature du devis et le lancement des travaux afin d'assurer une possibilité de rétractation. Dernier point, l'arrêté mettra également en place un renforcement des exigences et contrôles pour accéder à ces aides.

Faites-vous accompagner dans votre projet
Échanger avec un agent

Articles similaires

Estimez votre bien
en 2 min gratuitement

Découvrez une première idée de la valeur de votre bien en 2 min.
Ensuite, si vous le souhaitez, nos agents réaliseront un rapport d'estimation complet de votre bien. 

C'est gratuit et sans engagement.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.